Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Soutenance de thèse – Vincent Simon

13 décembre 2019 / 14:00 - 16:00

Lieu de la soutenance : Neurocentre Magendie

Characterization of different subpopulations of hypothalamic POMC neurons in the regulation of energy balance.

(Caractérisation de différentes sous-populations de neurones à POMC hypothalamiques dans la régulation de la balance énergétique)

Vincent Simon
Neurocentre Magendie

Thèse supervisée par Daniela Cota

Soutenance en anglais


Résumé

Introduction : L’obésité est une maladie chronique d’origine multifactorielle, caractérisée par une accumulation excessive de graisse corporelle néfaste pour la santé et dont la prévalence n’a cessé de croître au niveau mondial depuis les années 1980. Représentant un facteur de risque pour le diabète de type II, les maladies cardiovasculaires et différentes formes de cancer, l’obésité est aujourd’hui un enjeu majeur de santé publique. Malheureusement, les traitements pharmacologiques disponibles sont rares et peu efficaces. Ainsi, l’étude des mécanismes biologiques qui sous-tendent la régulation du poids corporel pourrait permettre de découvrir de nouvelles cibles thérapeutiques et se révéler utile dans la lutte contre ce fléau moderne.

Le cerveau joue un rôle clé dans le contrôle de la prise alimentaire et du métabolisme. En particulier, certains neurones hypothalamiques, appelés neurones à POMC, sont classiquement décrits comme étant responsables de la satiété. Jusqu’alors, la plupart des études menées sur ces neurones se sont concentrées sur leur production de neuropeptides, mais de récentes découvertes ont mis à jour l’existence de sous-populations, caractérisées par leur capacité à sécréter différents neurotransmetteurs (glutamate, GABA ou les deux). Les conséquences fonctionnelles de cette hétérogénéité, jusqu’à alors largement insoupçonnée, sont à ce jour inconnues.

Objectifs : L’objectif général de cette thèse est d’étudier le rôle spécifique de différentes sous-populations de neurones à POMC, en fonction du neurotransmetteur qu’ils libèrent : on distinguera alors les neurones à POMC-Glut (glutamatergiques purs), POMC-GABA (GABAergiques purs) et POMC-Glut/GABA (mixtes). Trois objectifs ont été définis :

  • Développement d’une nouvelle technique de neuro-anatomie afin de détecter les différentes sous-populations de neurones à POMC activés, dans des coupes flottantes de cerveau
  • Déterminer l’impact d’un régime hypercalorique sur les sous-populations de neurones à POMC
  • Déterminer le rôle des POMC-Glut dans la régulation de la balance énergétique à partir d’un nouveau modèle de souris génétiquement modifiées

Résultats : Tout d’abord, nous avons mis au point une nouvelle technique de détection simultanée des ARNm de GAD65/67, vglut2 et POMC combinée à un marquage de la protéine cFos (un marqueur d’activité cellulaire), afin d’identifier les différentes sous-populations de neurones à POMC activées dans diverses conditions expérimentales. Puis, nous avons mis en pratique cette technique lors d’une exposition aigue à un régime hypercalorique (nommé HFD, pour « high-fat-diet »). Nous avons alors découvert que les neurones à POMC-GABA étaient la principale sous-population à être activée par le HFD, contrairement aux neurones à POMC-Glut qui étaient moins nombreux à y répondre. Cette activation préférentielle des POMC-GABA s’effectue de plus dans un contexte d’hyperphagie pour le HFD. Pour finir, nous avons créé une nouvelle lignée de souris génétiquement modifiées permettant la délétion inductible de la protéine vglut2 des neurones à POMC, empêchant ainsi la libération de glutamate des neurones à POMC. Après avoir effectué les contrôles nécessaires, nous avons entrepris une caractérisation métabolique de cette lignée. Les souris POMC-vglut2-KO inductibles, dont la transmission POMC glutamatergique est supprimée, ont une réponse hyperphagique exagérée suite à un jeûne de 24h. De plus, lorsqu’elles sont placées sous HFD, ces souris mangent plus et ont une dépense énergétique augmentée.

Conclusions : Ce travail aura permis la mise une point d’une nouvelle technique neuroanatomique dont la versatilité représente un atout majeur dans l’étude des neurones qui contrôlent la balance énergétique, mais qui pourra être également employée dans bien d’autres projets. Nos données suggèrent qu’il existe une dichotomie fonctionnelle entre les neurones à POMC-Glut et POMC-GABA, les premiers jouant principalement le rôle satiétogène « classique » des neurones à POMC alors que l’activité des autres serait au contraire associée à une stimulation de la consommation de HFD. De futures études permettant de manipuler ces différentes sous-populations et identifier leurs sites d’actions cérébraux spécifiques seront nécessaire afin d’éclaircir davantage leur rôle dans la régulation de la balance énergétique.

Mots-clés : FISH, POMC, glutamate, GABA, hypothalamus, balance énergétique

Principales publications

  • Simon V, Cota, D. (2017). « MECHANISMS IN ENDOCRINOLOGY: Endocannabinoids and metabolism: past, present and future. » Eur J Endocrinol 176(6): R309-r324.
  • Haissaguerre M., Ferrière A, Simon V, Saucisse N, Dupuy N, André C, Clark S, Guzman-Quevedo O, Tabarin A, Cota D. (2018). « mTORC1-dependent increase in oxidative metabolism in POMC neurons regulates food intake and action of leptin. » Mol Metab 12: 98-106.
  • Mazier W, Saucisse N, Simon V, Cannich A, Marsicano G, Massa F, Cota D. (2019). « mTORC1 and CB1 receptor signaling regulate excitatory glutamatergic inputs onto the hypothalamic paraventricular nucleus in response to energy availability. » Mol Metab 28: 151-159.

Jury

– Mme Agnès NADJAR, PU, UMR INRA 1286 – Laboratoire NutriNeurO, Université de Bordeaux, France. Présidente et examinatrice.
– Mme Carole ROVERE, DR, UMR CNRS 7275 – Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire (IPMC), Université Côte d’Azur, Nice, France. Rapporteure.
– M. Marc CLARET, Professeur associé, chef d’équipe – Institut d’Investigacions Biomèdiques August Pi i Sunyer (IDIBAPS), Barcelone, Espagne. Rapporteur.
– M. Philippe CIOFI, CR, INSERM U1215 – Neurocentre Magendie, Université de Bordeaux, France. Examinateur.
– Mme Daniela COTA, DR, INSERM U1215 – Neurocentre Magendie, Université de Bordeaux, France. Directrice de thèse et membre invitée.
Pour ne rien manquer !

Détails

Date :
13 décembre 2019
Heure :
14:00 - 16:00
Catégorie d’Évènement: