Nutrition and psychoneuroimmunology: experimental and clinical approaches
Nutrition et psychoneuroimmunologie : approches expérimentales et cliniques

Nutrineuro

Axe 1 : Dépression

Notre équipe de recherche multidisciplinaire a pour objectif de mieux comprendre comment la nutrition peut modifier le fonctionnement cérébral, et accroître la vulnérabilité à certains troubles psychiatriques, avec une attention toute particulière portée à la dépression, de par sa haute prévalence, et le lourd handicap fonctionnel qu’elle génère. Nous testons ainsi l’hypothèse selon laquelle le régime alimentaire occidental, le diabète ou l’obésité, par leur impact sur les processus inflammatoires et le métabolisme, participent à la physiopathologie de la dépression, et affectent la réponse aux traitements antidépresseurs. Dans ce contexte, nous étudions le rôle spécifique :
  • des perturbations des deux principales voies enzymatiques cibles de l’inflammation, que sont l’indoleamine 2,3-dioxygénase (IDO) et la guanosine triphosphate cyclohydrolase 1 (GTP-CH1) ;
  • des dysfonctionnements de l’axe intestin-cerveau ; et, iii) des stress précoces. Pour ce faire, nous adoptons une démarche de recherche translationnelle allant de l’Homme aux modèles animaux et réciproquement.
 

Axe 2 : Mécanismes moléculaires et cellulaires des nutriments/micronutriments dans le cerveau ; rôle dans les troubles de l’humeur et de la cognition (Equipe FRM)

Les recherches conduites dans l’axe animé par Sophie Layé portent sur les mécanismes d’action des nutriments (acides gras, sucres, acides aminés) et micronutriments (vitamines, minéraux) dans le cerveau, au niveau cellulaire (neurones, microglies) et des réseaux neuronaux in vitro et in vivo, afin de comprendre le rôle de la nutrition dans les troubles de la cognition, de la motivation et de l’humeur. Nous étudions en particulier :
  • Comment les acides gras polyinsaturés omega 3 et leurs métabolites (endocannabinoïdes, oxylipines) régulent l’activité des cellules microgliales (neuroinflammation, développement des réseaux neuronaux), les interactions microglie-neurone et macrophage-microglie, les circuits neuronaux fronto-striataux et hippocampiques,
  • Comment les glucides (glucose, fructose) et/ou les hormones impliquées dans leur métabolisme régulent les circuits de la prise alimentaire (hypothalamus) et de l’humeur (noyau raphé) par leurs activités neuronale et/ou gliales,
  • Comment les nutriments/micronutriments bioactifs issus des végétaux ou des produits animaux protègent du déclin cognitif lié à l’âge ou des troubles de l’humeur et du métabolisme. En l’occurrence, dans ce dernier thème, nous développons des approches cliniques chez le sujet âgé en collaboration avec V Pallet (Equipe 2).


English version

Axis 1: depression /

Our multidisciplinary team aims at understanding how nutrition may modulate brain functions and vulnerability to psychiatric disorders with a particular attention paid to major depression. We test the hypothesis that Western diet, diabetes or obesity through the modulation of inflammatory and metabolic pathways participate to the pathophysiology of depression and impact response to antidepressant treatments. We are currently exploring the specific role of: i) enzymatic pathways involved in inflammatory processes, such as the indoleamine2,3-dioxygenase (IDO) and the guanosine triphosphate cyclohydrolase 1 (GTP-CH1) ; ii) gut-brain axis dysfunctions and iii) early life stress in the pathophysiology of depression in a context of altered nutritional status. For this purpose, we adopt a translational research approach from humans to animal models and vice versa, combining the skills and expertise of researchers and clinicians.

Axis 2: Molecular and cellular mechanisms of nutrients/micronutrients in the brain; role in mood and cognitive disorders (Equipe FRM) /

The research program develop aims to unravel the mechanisms underlying nutrients (sugar, fatty acids, amino-acids) and micronutrients (vitamins) activities in the brain, at the cellular (neurons, microglia) and brain circuit level. This knowledge will help to decipher how nutrition promotes brain health and protects from mood and cognitive disorders. We study in particular how:
1 / Omega 3 and their metabolites (oxylipins, endocannabinoids) regulate neuroinflammation and neuronal networks (focusing on the hippocampus and fronto-striatal circuits),
2/ sugar (glucose, fructose) control of food intake (hypothalamus) and emotional behavior (raphe nucleus)
3/ micronutrients or plant extracts protect from cognitive decline, with clinical approaches developed in aged subjects with V Pallet (team 2).



Selected Publications

Chef(s) d'équipe

Membres de l'équipe


Fanny Decoeur (Doctorante)


Personnel(s) de recherche

Agnes Nadjar (Enseignant-chercheur)
Bruno Aouizerate (Enseignant-chercheur - Praticien hospitalier)
Corinne Joffre (Chercheur)
Didier Delhaye (Hospital head assistant)
Muriel Darnaudéry (Enseignant-chercheur)
Nathalie Castanon (Chercheur)
Olivier Doumy (Praticien hospitalier)
Pierre Trifilieff (Chercheur)
Sylvie Vancassel (Chercheur)
Xavier Fioramonti (Chercheur)


Personnel(s) technique


Post-doctorant(s)


Doctorant(s)

Camila De Avila
Chloe Lacabanne
Fabien Ducrocq
Hortense Fanet
Hugo Martin
Ines Delgado
Lison Huet
Marine Persillet
Mathilde Chataigner
Quentin Leyrolle
Roman Walle
Zoé Husson
Maud Martinat