Energy balance and obesity
Équilibre énergétique et obésité

Neurocentre Magendie

Dans la culture occidentale, la maitrise de l’environnement et l’accès à la nourriture a été accélérée ces dernières décennies. Publicités, fast-food, supermarchés… la nourriture est à portée de main favorisant le surpoids et l’obésité. Alors que pendant des milliers d’années notre corps s’est adapté aux périodes de carences et notre cerveau n’avait qu’une idée en tête : absorber et stocker le moindre gras ou sucre pour garantir la survie et la reproduction de l’individu. Notre équipe s’intéresse à l’étude des mécanismes qui sont impliqués au niveau cérébral dans la détection et intégration des signaux liés aux nutriments et hormones et qui régulent le comportement alimentaire, le poids corporel et le métabolisme. Nos études ont permis de mettre en évidence l’action clé de senseurs énergétiques, comme le complexe protéique appelé mTOR et du système endocannabinoïde dans régulation de la prise alimentaire et du poids corporel. Par l’étude de ces mécanismes, leurs cibles et leur localisation, nous consacrons nos recherches à comprendre comment la balance énergétique est régulée à la fois chez des sujets sains et obeses par des approches expérimentales et médicales.


English version

Obesity represents a global epidemic lacking efficient therapeutic options. This highlights the insufficient knowledge of the biological mechanisms regulating energy balance and the absence of therapeutically relevant targets. The brain and in particular the hypothalamus plays a key role in the regulation of energy balance. Hence, the main scope of our research is to understand how exactly hypothalamic cells and circuits adapt and respond to energy availability in order to control food intake, body weight and peripheral metabolism. To reach this goal, we study energy-sensing mechanisms, such as the mechanistic target of rapamycin (mTOR) pathway and the endocannabinoid system (ECS), and use an integrated approach spanning from the generation and in depth metabolic characterization of genetic animals models to the use of state-of-the-art neuroscience techniques for the investigation of the neuronal circuits of interest. In addition, we perform clinical research studies aimed at better characterizing obese phenotypes in humans, which will lead to better, personalized therapies.

 



Selected publications

Chef(s) d'équipe

Membres de l'équipe


Carmelo Quarta (Researcher)


Personnel(s) de recherche

Antoine Tabarin
Blandine Cherifi-Gatta
Valérie Fenelon (Enseignant-chercheur)


Personnel(s) technique


Post-doctorant(s)

Ashley Castellanos Jankiewicz
Cristina Miralpeix
Camille Allard


Doctorant(s)