#

Lisa Roux dans Horizon Magazine

Lisa Roux - Crédit : Sharpen
Lisa Roux – Crédit Sharpen

Lisa Roux, chercheuse CNRS à l’IINS a été interviewée par Horizon Magazine (Le magazine de la recherche et de l’innovation de l’union européenne). Dans cet article, elle y explique notamment que les individus se reconnaissent entre eux en partie grâce aux odeurs qu’ils émettent. Lisa Roux bénéficie d’un soutien financier européen (ERC) pour son projet de recherche.

Lire l’entretien (en anglais)

A propos du projet de Lisa Roux

Les odeurs vont bien plus loin que le bout du nez

L’odorat est vital pour les animaux et les humains pour détecter les produits chimiques dans leur environnement. Il influe sur la prise alimentaire, la reproduction et le comportement social. Par exemple, les signaux chimiques sociaux (signaux olfactifs de l’urine ou des sécrétions corporelles) sont des signaux de communication efficaces véhiculant des informations importantes comme la propriété du territoire, la localisation des ressources et l’identité. Le projet sociOlfa, financé par l’UE, étudiera les mécanismes à l’échelle du cerveau qui sous-tendent la contribution des signaux chimiques sociaux à la mémoire spatiale et sociale chez la souris. À l’aide de méthodes et de technologies informatiques avancées, le projet étudiera le mécanisme de consolidation de la mémoire spatiale, suivra les substrats cérébraux de l’identité des individus chez la souris et testera si une coordination entre les réseaux olfactifs et de la mémoire est essentielle à la formation d’une mémoire de reconnaissance sociale.

(Source : https://cordis.europa.eu/project/id/851560)

20/04/21