#

Grégoire Courtine restaure la marche

Grégoire Courtine de l'EPFL à Lausanne, est bien connu de Bordeaux Neurocampus notamment par des publications avec Erwan Bézard et Jérôme Baufreton de l'IMN. Son dernier article publié dans Nature fait la une de tous les médias.

Article dans Nature :

Targeted neurotechnology restores walking in humans with spinal cord injury. Wagner FB, , Bloch J, Courtine G.et al.  Nature. 2018 Nov;563(7729):65-71. doi: 10.1038/s41586-018-0649-2. Epub 2018 Oct 31. PMID: 30382197

Publications avec l’IMN :

Configuration of electrical spinal cord stimulation through real-time processing of gait kinematics. Capogrosso M, Wagner FB, Gandar J, Moraud EM, Wenger N, Milekovic T, Shkorbatova P, Pavlova N, Musienko P, Bezard E, Bloch J, Courtine G. Nat Protoc. 2018 Sep;13(9):2031-2061. doi: 10.1038/s41596-018-0030-9.

Inhaling xenon ameliorates l -dopa-induced dyskinesia in experimental parkinsonism. J. Baufreton; T. Milekovic; Q. Li; S. McGuire; E. M. Moraud Elsa Pioli, Gregoire Courtine, Baptiste Bessière, Erwan Bezard  :  Movement Disorders. 2018. DOI : 10.1002/mds.27404.


 

 


Le Monde : Trois patients paralysés remarchent grâce une stimulation de la moelle épinière (édition abonnés)
https://abonnes.lemonde.fr/

France 3 – France Info Bourgogne :
C’est en 2017 qu’est opéré le premier patient. Ce dernier dispose d’un boîtier qui lui permet de déclencher les stimulations électriques. Le résultat est bluffant : au bout d’un certain temps, les nerfs repoussent. Pour faire remarcher ses patients, l’homme utilise des électrodes, qui envoient des stimulations électriques. Tout est parti d’une découverte qu’il a faite en 2012. Ses travaux ont pu montrer qu’un rat paralysé était capable de remarcher. 


Journal Le Temps :  Dépasser la paralysie grâce au «recablage» du système nerveux

Grégoire Courtine: Notre approche combine d’une part une stimulation de la moelle épinière, à la fois grâce à un produit chimique et des impulsions électriques continues, et d’autre part une physiothérapie soutenue par un harnais intelligent. Nous avions déjà découvert lors d’une précédente étude que ce traitement permettait à des rats ayant subi une lésion médullaire de se remettre à nager ou à monter des escaliers. (source et suite sur le magazine Le Temps)


Le Monde, août 2013 (éditions abonnés) : Grégoire Courtine, l’ovni de la recherche scientifique

https://www.lemonde.fr/a-la-une/article/2013/08/19/gregoire-courtine-l-ovni-de-la-recherche-scientifique_3463543_3208.html 


The New York Times – Novembre 2018 
Once Paralyzed, Three Men Take Steps Again With Spinal Implant / An experimental, pacemaker-like device offers hope for treating spinal injuries….

06/11/18