#

Décès de Philippe Fernandez

Philippe Fernandez est décédé le 1er mars 2020 des suites d’une longue maladie à l’aube de sa cinquante quatrième année. Professeur des universités/praticien hospitalier spécialiste de médecine nucléaire, il était également responsable scientifique de l’unité de recherche TEP.

Médecin nucléaire depuis 1996, Philippe Fernandez a été nommé professeur des université/praticien hospitalier en 2008. Pleinement engagé dans des responsabilités hospitalo-universitaires, il a pris dès 2010 la responsabilité de l’unité TEP  créée conjointement par le CHU de Bordeaux et l’université de Bordeaux pour la conduite de travaux de recherche pré-clinique et clinique en neurologie et oncologie. Depuis,  il n’avait cessé de promouvoir et de défendre cette équipe du laboratoire INCIA et de la faire vivre dans le contexte si difficile et compétitif de la recherche en imagerie.
A ses qualités professionnelles exceptionnelles que tous ont appréciées et soulignées, Philippe Fernandez avait des qualités humaines de bienveillance et d’humilité. Il était épicurien, esthète, fin gourmet et passionné de voyages.

Bordeaux Neurocampus et l’ensemble de la communauté universitaire adresse ses plus sincères condoléances à la famille de Philippe Fernandez.

Ses obsèques se sont tenues le mardi 10 mars 2020.

12/03/20