#

Bourses de la Maison du cerveau

Sorry, it’s in french!

Depuis plusieurs années, la Maison du Cerveau propose le financement de 5 bourses pour prendre en charge l’intégralité des frais de stage en laboratoires pour des Master 2.

Le projet doit être conduit par un étudiant de l’Université de Bordeaux travaillant dans le domaine des neurosciences et doit aider à mieux connaître les maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson, épilepsie, scléroses, maladie de Huntington…).

Les lauréats sont sélectionnés selon plusieurs critères :

  • Intérêt scientifique du projet
  • Comment le projet peut améliorer nos connaissances sur les pathologies du cerveau
  • Parcours universitaire de l’étudiant, incluant son expérience en laboratoire et sa mobilité
  • Faisabilité
  • Qualité rédactionnelle

Mardi 12 juin 2019, les lauréats ont pu rencontrer les représentants de la Maison du cerveau pour une remise des prix, en présence également de leurs tuteurs de stage.

Les lauréats 2019 sont :

Julie de Neve, pour son stage dans l’équipe de Mireille Montcouquiol et Nathalie Sans (Neurocentre Magendie), supervisé par Jérôme Ezan.
Sujet du stage : Planar Cell Polarity (PCP) proteins as main regulators of neuronal polarity and axonal excitability.

Valentin Plateau, pour son stage dans l’équipe de Thomas Boraud et Pierre Burbaud (Institut des Maladies Neurodégénératives), supervisé par Nicolas Mallet.
Sujet du stage : Changement de la fréquence de décharge vs. de la synchronisation neuronale dans les ganglions de la base : quel impact sur la motricité volontaire.

Léa Rethoré, pour son stage dans l’équipe de Christophe Mulle (Institut Interdisciplinaire de Neurosciences).
Sujet du stage : Validation électrophysiologique de vecteurs de thérapie génique invalidant les récepteurs kainate dans le traitement de l’épilepsie du lobe temporal.

Zoé Grivet, pour son stage dans l’équipe de Marc Landry (Institut Interdisciplinaire de Neurosciences), supervisé par Pascal Fossat.
Sujet du stage : Study of the nociceptive transmission in a mouse model of Parkinson disease.

Laura Verboon, pour son stage dans l’équipe de Lucile Capuron et Sophie Layé (Nutrineuro), supervisé par Andrew Greenhalgh.
Sujet du stage : The effect of a n-3 deficient diet on neuroinflammation after concussion in mice.

 

14/06/19