#

Alcool : La mémoire trinque encore

C’est le trou noir.” Sans doute avez-vous déjà entendu ces paroles le lendemain d’une soirée un peu trop arrosée, par quelqu’un qui dit n’avoir aucun souvenir de la veille. Un phénomène aujourd’hui enfin mieux compris.


Le binge drinking est défini, selon l’OMS, par “la consommation d’au moins 5 verres d’alcool lors d’une occasion“. Et pour certains bien davantage… Seulement, cette consommation excessive peut atteindre notre précieux hippocampe, le siège de la mémoire dans le cerveau, et entraîner des amnésies. Certains adolescents qui banalisent cette pratique sont particulièrement vulnérables, étant donné que leur cerveau n’a pas encore terminé sa maturation.

C’est sur ce réel problème de santé publique que le groupe de recherche de l’Inserm sur l’alcool et les pharmacodépendances, dirigé par Mickael Naassila à Amiens, a enquêté dès 2015.

Lire la suite sur le site de l’INSERM

13/11/19