#

Trois questions à Delphine Gonzales

Delphine Gonzales

Delphine Gonzales est responsable de la plateforme Génotypage au Neurocentre Magendie. Elle est très engagée sur la question des déchets plastiques, et c’est à ce titre que nous l’avons rencontrée.

Vous avez mis en place un système de recyclage spécifique au sein du NeuroCentre Magendie. Pouvez-vous nous en dire plus ?

En général, les collectes classiques de recyclage acceptent uniquement les plastiques qui sont facilement recyclables. Ce sont ceux composés de PET (polyethylene terephthalate), facilement identifiable car il est transparent et laisse donc apparaître le produit à l’intérieur, pour les bouteilles d’eau par exemple et de PEHD (polyéthylène haute densité), plus rigide, généralement opaque, utilisé pour les bouteilles de lait, les bidons de lessive…

Or, en laboratoire, c’est le plastique polypropylène (PP) qui est largement utilisé car il est solide et il résiste à la chaleur, et donc autoclavable ! Presque toutes les boites de pointes et support de tubes sont en PP pur, ce qui représente un volume conséquent qui part aujourd’hui au tout venant, avec les déchets ménagers.

Éléments en polypropylène

Or il peut être recyclé, à condition de passer par des filières spécifiques : c’est ce que nous avons fait. La mise en en place de collecte spécifique de PP permet un recyclage direct et garantit la revalorisation des matériaux.

Il vous a fallu du temps pour mettre en place ce système de collecte ?

Il y a 10 ans, j’avais déjà mis en place une collecte de plastiques avec la société Starlab (fournisseur de consommables de laboratoire). Mais cela ne concernaient que les déchets plastiques de cette société.

En 2019, j’ai mis en place une collecte pour les plastiques de chez Sorenson et Clearline, collectés par l’entreprise Dutscher.

Enfin, en 2020, j’ai étendu la collecte de plastiques PP à tous les fournisseurs et fabricants, via un partenariat avec la société PAPREC. Ainsi, fin novembre 2020, c’est plus de 2m³ qui ont été évacués par PAPREC, représentant 9 mois de collecte auprès des plateformes Genotypage et Transcriptome de Magendie.

Ces collectes sont accessibles à tous les laboratoires ?

Novembre 2020, collecte des plastiques PP. Neurocentre Magendie
Novembre 2020, collecte des plastiques PP.

Les collecteurs des produits Starlab et Dutscher ont été positionnés dans des espaces communs de l’Université pour être accessibles à tous les laboratoires. Ils sont situés au sous-sol entre le bâtiment odontologie et le bâtiment pharmacie. Ainsi, Starlab a récupéré une demi-tonne de plastique en 2019. Quant à Dutscher, ils en ont réceptionné 1 m³ en 2020.

En revanche, pour l’instant, la collecte Paprec pour les plastiques PP, quel que soit le fabricant, n’est disponible que pour Magendie. Les personnes intéressées peuvent me contacter pour en savoir plus.

Contact

Delphine Gonzales

Tél: +33 (0)5 57 57 37 02

18/01/21