Pathophysiology of parkinsonian syndromes
Physiopathologie des syndromes parkinsoniens

IMN

Notre objectif est de comprendre l’origine des symptômes moteurs (tremblement, rigidités) et non-moteurs de la maladie de Parkinson pour en trouver des thérapies. En effet, aujourd’hui, aucun traitement ne soigne les causes de cette maladie. La L-DOPA est le traitement le plus efficace contre ses symptômes mais à long-terme entraine des complications, notamment des mouvements incontrôlés appelés dyskinésies. C’est aussi là que notre équipe intervient afin d’identifier les changements neuronaux à l’origine des dyskinésies induites par le traitement. Le fruit de nos études nous permet de proposer différentes stratégies thérapeutiques contre les dyskinésies et fait actuellement l’objet d’essais cliniques.


English version

Our translational research is dedicated to uncovering the pathophysiology of Parkinson’s disease and works towards development of therapeutic solutions. Our team is best known for its work on L-DOPA-induced dyskinesia (LID), serious motor complications associated to the chronic dopamine replacement therapy. Recently, we work on a collaborative project using innovative nanotechnology as a new means of imaging living systems and of delivering therapy.


Thématique
mental disorders

Techniques utilisées
Optical nanoprobes, gene transfer, kinematics, lysososomal targeted nanoparticles, preclinical studies


Selected Publications

Chef(s) d'équipe

Membres de l'équipe



Personnel(s) de recherche

Alexandra Foubert-Samier (Praticien hospitalier)
Benjamin Dehay (Chercheur)
Brice Laurens (Parkinson expoert center - Praticien hospitalier)
Eric Boué-Grabot (Chercheur)
François Tison (PU-PH)
Karine Massé (Enseignant-chercheur)
Marie-Laure Martin-Négrier (Enseignant-chercheur - Praticien hospitalier)
Sandrine Dupouy (Assistante de recherche clinique)
Sandrine Villard (Assistante de recherche clinique)
Wassilios Meissner (Chercheur)


Personnel(s) technique


Post-doctorant(s)


Doctorant(s)