Hybrid sensorimotor performance
Contrôle sensorimoteur hybride

INCIA

See the english version

Notre équipe utilise des systèmes hybrides, qui mixent des contrôleurs biologiques avec des dispositifs artificiels, dans le but (i) d’augmenter notre compréhension des mécanismes fondamentaux de contrôle sensorimoteur chez l’homme, et (ii) d’exploiter ces mécanismes pour restaurer ou optimiser nos mouvements. Plutôt que d’être pré-programmé dans le cerveau, la coordination de nos mouvements dépend de boucles sensorimotrices qui opèrent à différents niveaux du système nerveux et de l’appareil moteur. Par exemple, la mécanique de nos muscles fournit une réponse instantanée et fonctionnelle face à de petites perturbations, et les réflexes spinaux et transcorticaux sont capables d’absorber des perturbations plus importantes en coordonnant précisément la réponse de nos muscles. Ces boucles sont typiquement inopérantes dans le cas d’un dispositif artificiel, tel une prothèse dont la mécanique diffère beaucoup de celle du membre original, et qui ne fournit pas de retours sensoriels. Nous utilisons une variété de systèmes hybride en boucle fermé afin d’étudier comment les boucles sensorimotrices de bas niveau interagissent avec la biomécanique de nos membres, comment elles contribuent à la production de mouvements coordonnés, et comment les réintroduire dans des stratégies de contrôle hybrides permettant de restaurer des mouvements.


 

Chef(s) d'équipe

Membres de l'équipe



Personnel(s) de recherche

Daniel Cattaert (Chercheur)
Florent Paclet (Enseignant-chercheur)
Jean-Paul Delbecque (Chercheur)


Personnel(s) technique


Post-doctorant(s)


Doctorant(s)