Glia-neuron interactions
Relations neurone-glie

Neurocentre Magendie

On a longtemps pensé que les cellules gliales, n’étaient autre que les supports protecteurs et nourriciers des neurones. Mais depuis quelques années cette notion a été défiée notamment par notre équipe : nous avons montré que les astrocytes peuvent moduler la neurotransmission. Grâce aux récepteurs aux neurotransmetteurs présents à leur surface, les astrocytes perçoivent la conversation entre deux neurones. Loin d’être passifs, ils libèrent des signaux, les gliotransmetteurs telle que la D-serine, qui modulent en retour le dialogue neuronal. Ce nouveau concept s’appelle la « synapse tripartite » et ouvre un nouveau de champs de recherches autour de ce nouvel acteur de la synapse.


English version

Our aim is to understand the biological bases of glia-neurons interactions in healthy and diseased nervous system (chronic pain, Alzheimer disease and multiple sclerosis). We showed the contribution of astrocyte to synaptic functions by showing the role of D-serine, a gliotransmitter released by astrocytes, in gating synaptic NMDA receptors and their dependent long-term plasticity. We are now also interested in analyzing fine morphological plasticity of astroglial cells as well as monitoring membrane trafficking of key proteins at the surface of astrocytes.

Innovative techniques : In vitro electrophysiology, morphological analysis, MRI, chronic pain rat model



Selected Publications

Chef(s) d'équipe

Membres de l'équipe



Personnel(s) de recherche

Aude Panatier (Chercheur)
Aurélie Ruet (Enseignant-chercheur)
Bruno Brochet
Daniel Voisin (Enseignant-chercheur)
Delphine Hamel (Enseignant-chercheur)
Gwendal Lemasson
Mark Sherwood (Chercheur)
Philippe Ciofi (Chercheur)
Stephanie Chevallier (Enseignant-chercheur)
Thomas Tourdias
Vincent Dousset


Personnel(s) technique


Post-doctorant(s)


Doctorant(s)

Dorian Arnouil
Dylan Pommier
Ismail Koubiyr
Julien Bourel