P. Vincent, D.Dulon et al. dans eLife

Un réseau d'actine synaptique contrôle l'exocytose des cellules ciliées auditives

14 décembre 2015

Synaptic F-Actin Network Controls Otoferlin-Dependent Exocytosis in Auditory Inner Hair Cells. Vincent PF, Bouleau Y, Petit C, Dulon D. eLife. 2015 Nov 14;4. pii: e10988. doi: 10.7554/eLife.10988


L’actine-F régule à la fois la mobilité vésiculaire et la tension membranaire dans de nombreux types cellulaires (cellules endocrines et neurones du système nerveux central). Le but de notre étude était d’étudier son rôle à la fois dans l’organisation des canaux calciques Cav1.3 et dans le trafic des vésicules synaptiques des cellules ciliées internes du système auditif. Dans ce but, nous avons disloqué l’actine-F synaptique par l’utilisation de la toxine latrunculine-A et nous avons étudié le rôle de la tension du cytosquelette sur l’exocytose en faisant varier la pression hydrostatique intracellulaire.

Notre étude montre que:

➢ L’actine-F forme des cages micrométriques autour de chacune des zones actives de fusion, c’est-à-dire autour de chaque ruban synaptique.
➢ Ce réseau d’actine est essentiel pour le maintien d’une organisation resserrée des canaux calciques Cav1.3 au ruban synaptique.
➢ Les filaments d’actine régulent l’exocytose et la mobilité vésiculaire.
➢ L’augmentation de la pression hydrostatique intracellulaire induit une augmentation et une facilitation de l’ensemble des paramètres biophysiques des courants calciques suggérant une mécano-sensibilité des canaux Cav1.3.
➢ L’exocytose est facilité par l’augmentation de la pression hydrostatique intracellulaire.

Conclusion
Notre étude propose donc que le réseau d’actine synaptique des cellules ciliées permet de contrôler le flux de vésicules jusqu’aux sites de fusion par la formation de cage autour de chacune des zones actives. Ce réseau est aussi essentiel dans la régulation de la tension membranaire des zones actives en conférant à l’exocytose une sensibilité à la pression hydrostatique intracellulaire. De plus le cytosquelette d’actine apparait important pour maintenir les canaux calciques sous chaque ruban et réguler ainsi l’efficacité de l’exocytose des CCIs.


Contact / Didier Dulon / DR Inserm / Responsable d’Equipe – Neurophysiologie de la synapse auditive /

1er Auteur

Philippe Vincent a soutenu sa thèse le  le 16 décembre 2015 au Neurocampus/Université de Bordeaux.
Travail de thèse dans le laboratoire de Didier DULON.
La thèse de Philippe Vincent a été financée par une bourse au mérite de l’Ecole Doctorale des Sciences de la Vie et de la Santé, Université de Bordeaux.

05/04/18