#

D. Morin et al dans Neurotoxicology

Nanoparticules : un effet nocif potentiel pour la santé ?

Acute exposure to zinc oxide nanoparticles critically disrupts operation of the respiratory neural network in neonatal rat. Angelo Nicolosi, Laura Cardoit, Pierrick Pasquereau , Christèle Jaillet, Muriel Thoby-Brisson, Laurent Juvin, , Didier Morin. Neurotoxicology 67 (2018) 150–160

Didier Morin est professeur à l’université de Bordeaux, Directeur des Etudes DUT HSE, et chercheur à l’INCIA dans l’équipe :  « Coordination et plasticité des générateurs spinaux« 
Angelo Nicolosi,
 1er auteur, a soutenu sa thèse en décembre 2017. Il travaille aujourd’hui dans la société Tem Sega (matériel médical et chirurgical à Pessac).


nanoparticules - Didier Morin - INCIA - Bordeaux Neurocampus
Nanoparticules

Ces dernières années, le domaine des nanotechnologies et des nanoparticules s’est développé de manière impressionnante. Les propriétés uniques des nanoparticules ont permis de nombreuses avancées dans les domaines technologiques, mais l’émergence de ces nouveaux matériaux (tels que les nanoparticules d’oxyde de zinc, ZnO NPs) dans les produits de consommation (nourriture, cosmétique, médicaments), soulèvent des interrogations sur les risques sanitaires engendrés lors d’une exposition aiguë ou chronique. Dans ce contexte, l’objectif de cette recherche était d’étudier les effets d’une exposition aiguë au ZnO NPs sur l’activité des centres respiratoires (neurones du complexe pre-Bötzinger) durant la période post-natale chez les rats.

Lire la suite (en anglais)

05/09/18