Matthieu Bastide, Erwan Bézard dans Biological Psychiatry

L’inhibition des neurones de l’Habenula latérale améliore les dyskinésies dopa-induites

Le 12 janvier 2015

Inhibiting Lateral Habenula Improves L-DOPA-induced Dyskinesia.
Bastide MF, de la Crompe B, Doudnikoff E, Fernagut PO, Gross CE, Mallet N, Boraud T, Bézard E.
Biol Psychiatry. 2014 Sep 9. pii: S0006-3223(14)00674-X. doi: 10.1016/j.biopsych.2014.08.022




L’inhibition des neurones de l’Habenula latérale améliore les dyskinésies dopa-induites.
Bien que les dyskinésies induites par la L-Dopa soient une complication motrice du traitement de la maladie de Parkinson, certaines données suggèrent l’implication de circuits non-moteurs. Dans cette étude, nous avons testé l’implication de l’habenula latérale, région à l’interface entre circuits moteurs et limbiques.

Nos résultats montrent une augmentation de l’activité des neurones de l’habenula latérale associé à une surexpression du récepteur D1 et de ∆FosB chez les rats dyskinétiques. L’inactivation sélective de ces neurones par daun02 entraine une réduction significative de la sévérité des dyskinésies, tout en maintenant l’effet anti-parkinsonien de la L-Dopa.

Erwan Bézard: Directeur de l’IMN

1er auteur

Matthieu F Bastide vient de soutenir sa thèse dans le laboratoire de Christian Gross à l’IMN (Institut des Maladies Neurodégératives) dirigé par Erwan Bézard.

Voir le résumé de sa thèse (sept 2014)


Dernière mise à jour le 14.01.2015

06/04/18