#

Jean-Arthur Micoulaud-Franchi dans Sleep Medicine Review

An early attempt at a nosological classification, this classificatory tree of fevers depicted the relationships among more than 100 types of fever. From Francesco Torti, Therapeutice Specialis ad Febres Periodicas Perniciosas, 1712 (Licensed under CC BY 4.0, courtesy of the Wellcome Trust.)
Première tentative de classification nosologique, cet arbre classificatoire des fièvres décrit les relations entre plus de 100 types de fièvres. Tiré de Francesco Torti, Therapeutice Specialis ad Febres Periodicas Perniciosas, 1712 (sous licence CC BY 4.0, avec l’aimable autorisation du Wellcome Trust).

Une analyse systématique des critères de diagnostic des troubles du sommeil.

Il est communément admis que les classifications des maladies devraient être fondées sur leurs étiologies, c’est-à-dire sur l’étude de leurs causes et de leurs facteurs. Cependant, dans de nombreux troubles, de telles étiologies restent difficilement identifiables et les critères diagnostiques des classifications s’appuient alors sur divers critères diagnostiques.

La Classification Internationale des Troubles du Sommeil (International Classification of Sleep Disorders, ICSD-3 – 2014), promue par l’American Academy of Sleep Medicine, est la classification la plus utilisée en médecine du sommeil, tant au niveau clinique, qu’épidémiologique et scientifique. Cependant, ni la structure de cette classification, ni l’étude précise des critères diagnostiques qui la constituent n’avaient été analysées. Cette revue théorique systématique explore les critères diagnostiques de l’ICSD-3 et examine leur organisation au sein des troubles du sommeil décrits dans la classification : elle recense 214 critères diagnostiques disponibles pour les troubles du sommeil et 43 troubles du sommeil différents.

Nous avons pu séparer parmi les critères diagnostiques : les manifestations cliniques (symptômes), les marqueurs objectifs (reflet d’un processus physiopathologique) et des critères de détresse et de handicap. Nous avons ainsi pu montrer que la structuration des critères diagnostiques de l’ICSD-3 était fondée sur l’analyse des dysfonctionnements préjudiciables (Harmful Dysfunction Analysis), une approche épistémologique qui permet de fournir une définition structurée et unifiée de ce qu’est une maladie.

Cette revue théorique systématique permet de fournir un guide dans l’évolution des critères diagnostic des troubles du sommeil. Nous fournissons ainsi un agenda de recherche pour le développement itératif des futures versions de l’ICSD, afin d’améliorer la fiabilité et la validité des diagnostics des troubles du sommeil, développer une terminologie consensuelle et fournir des méthodologies d’opérationnalisation rigoureuse des critères diagnostiques au regard des enjeux physiopathologiques à explorer pour ces maladies.

Référence

A systematic analysis of ICSD-3 diagnostic criteria and proposal for further structured iteration
GAULD Christophe, LOPEZ Régis, GEOFFROY Pierre A., MORIN Charles M., GUICHARD Kelly, GIROUX Élodie, DAUVILLIERS Yves, DUMAS Guillaume, PHILIP Pierre, MICOULAUD-FRANCHI Jean-Arthur

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1087079221000241

15/02/21