Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Thèse de Julia Goncalves

27 novembre 2018 / 14:00

Caractérisation de la co-organisation nanoscopique des récepteurs glutamatergiques à l'état basal et dans un modèle d'autisme

Caractérisation de la co-organisation nanoscopique des récepteurs glutamatergiques à l’état basal et dans un modèle d’autisme

Soutenance (en français) le mardi 27 novembre à 14h dans l’amphithéâtre Broca Nouvelle-Aquitaine. Directeur de thèse: Eric Hosy  dans l’équipe de Daniel Choquet , IINS.

Les récepteurs AMPA, NMDA et mGluR5 sont responsables de la majeure partie des courants excitateurs dans la transmission synaptique glutamatergique. Le contrôle de la dynamique et de l’organisation de ces récepteurs dans la synapse, via une combinaison de diffusion latérale et d’endo/exocytose, est essentiel à la régulation de l’intensité de la transmission synaptique. Les protéines de la densité post-synaptique, telles que Homer, Shank et GKAP, régulent la diffusion de ces derniers, contrôlent leur nombre et leur organisation à la post-synapse.


Mon travail de thèse a consisté à étudier la co-organisation nanoscopique des récepteurs AMPA, NMDA et mGluR5 à la post-synapse. Dans un premier temps, grâce au développement de différents outils méthodologiques, j’ai caractérisé les propriétés individuelles d’organisation et de dynamique des récepteurs glutamatergiques, ainsi que leurs propriétés de co-organisation au sein de la post-synapse. Dans un second temps, j’ai cherché à explorer l’impact d’une modification structurelle de la densité post-synaptique sur leur nano-organisation. L’utilisation d’un modèle de troubles du spectre autistique, basé sur la variation d’expression de la protéine d’échafaudage Shank3, a permis d’étudier la désorganisation fonctionnelle des récepteurs au glutamate induite par une perturbation structurelle de la densité post-synaptique.

Mes travaux démontrent une organisation clusterisée des récepteurs AMPA et NMDA à la post-synapse, et une distribution homogène des mGluR5 à leur périphérie. Les nanodomaines des AMPARs et des NMDARs ne sont pas co-localisés mais co-organisés, avec une tendance pour les NMDARs à occuper une place centrale dans la post-synapse. Les propriétés individuelles d’organisation des récepteurs AMPA ne sont pas affectées par une variation d’expression de la protéine Shank3, alors que les NMDARs et les mGluR5 voient leurs pools synaptiques affectés dans ce modèle de troubles du spectre autistique.

Ces résultats apportent de nouveaux éléments de compréhension des bases moléculaires de la transmission synaptique glutamatergique en conditions physiologique et pathologique, et proposent une nouvelle vision de l’utilisation du glutamate par les synapses.

AMPA, NMDA and mGluR5 receptors are responsible of the majority of excitatory currents in glutamatergic synaptic transmission. Controlling the organization and the mobility of these receptors in the synapse, via a combination of lateral diffusion and endo/exocytosis, is essential for the regulation of synaptic transmission intensity. The proteins of the post-synaptic density, such as Homer, Shank and GKAP, regulate the diffusion of these receptors and control their number and organization at the post-synapse.

My PhD work consisted of studying the nanoscale organization of AMPA, NMDA and mGluR5 receptors at the post-synapse. As a first step, thanks to the development of different methodological tools, I characterized the organization and dynamic properties of glutamatergic receptors, together with their co-organization within the post-synapse. As a second step, I explored the impact of structural modification of the post-synaptic density on the nano-organization of these receptors. The use of a model of autism spectrum disorder, based on a variation of the scaffold protein Shank3, enabled the study of functional disorganization of glutamate receptors induced by a structural disturbance of the post-synaptic density.

This work shows a clustered organization of AMPA and NMDA receptors at the post-synapse, and a homogenous distribution of mGluR5 at their periphery. The AMPARs and NMDARs nanodomains are not co-localized but co-organized, with a tendency for the NMDARs to occupy a central place at the post-synapse. The individual organizational properties of AMPA receptors are not affected by the variation of Shank3 expression, whereas NMDARs and mGluR5 see their synaptic pool affected in this model of autism spectrum disorder.

These results provide new evidence on the molecular bases of glutamatergic synaptic transmission in physiological and pathological conditions and propose a new vision of the use of glutamate by synapses.

Articles en préparation :

Julia Goncalves, Tom Bartol, Florian Levet, Terrence Sejnowski, Jean-Baptiste Sibarita, Daniel Choquet, Eric Hosy. Endogenous co-organization of various glutamatergic receptors at the nanoscale.

Sherine Abdel Salam, Rabia Bouali-Benazzouz, Amira Zaky, Julia Goncalves, Yazid El Rachad, Daniel Choquet, Pascal Fossat, Marie Moftah, Eric Hosy, Alexandre Favereaux, Christel Baudet, Marc Landry. miR-134 dependent plasticity of nociceptive spinal circuits.

Prochainement

  1. Séminaire – Suzana Herculano-Houzel

    vendredi 26 avril 2019 / 11:30

    Invitant : Thomas Boraud

  2. Séminaire impromptu – Maxime Assous

    vendredi 3 mai 2019 / 10:00 - 11:30

    Extrinsic innervation of striatal interneurons and implications for the local microcircuitry.

  3. Conférence mensuelle – Richard Robitaille

    vendredi 3 mai 2019 / 11:30 - 12:30

    Regulation of synaptic structure ad function by glial celles in health and disease

  4. Séminaire – Stéphanie Trouche

    vendredi 10 mai 2019 / 11:30 - 12:30

    Invitant : Catherine Le Moine

  5. Journée Bordeaux Neurocampus

    mercredi 15 mai 2019 / 09:00 - 18:00

    (Haut Carré, Talence)

Détails

Date :
27 novembre 2018
Heure :
14:00
Catégorie d’Évènement: