Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Soutenance de thèse – Maud Martinat

vendredi 16 décembre / 14:00

Lieu à préciser

Soutenance en français


Thèse dirigée par Sophie Layé (NutriNeuro)

Titre

Oméga 3 et troubles de l’humeur : mécanismes d’action neuroprotecteurs

Résumé

Le cerveau est riche en acides gras polyinsaturés (AGPI) dont les chaînes longues, comme l’acide docosahexaénoïque (DHA) et l’acide ecosapentaénoïque (EPA) issus des oméga 3 (n3), s’accumulent au cours du développement. Leurs précurseurs ne sont pas synthétisés de novo par les mammifères et doivent être apporté par la nourriture. Or, il a été démontré qu’un apport nutritionnel maternel déséquilibré et carencé en AGPI n3 induit des altérations cognitives et électrophysiologiques chez le nourrisson et dans des modèles murins de carence nutritionnelle.

Nous nous intéressons à l’impact d’une intervention nutritionnelle au cours du  développement et comment un régime déséquilibré en AGPI n3 altère les réseaux neuronaux et la cognition, en étudiant les mécanismes moléculaires et en prenant en compte le sexe. Pour cela différents modèles sont utilisés 1) les souriceaux sont carencés en AGPI pendant le développement puis exposés à une diète riche en AGPI n3 au sevrage ; 2) développer un modèle de carence locale par injection virale bloquant l’expression de l’élongase ELOVL2 (impliquée dans la synthèse des AGPI à longues  chaînes) dans les astrocytes pour évaluer l’impact sur les propriétés des neurones environnants.

Nos résultats suggèrent qu’un changement de statut nutritionnel d’une carence vers un régime riche en AGPI n3 au sevrage restaure 1) la plasticité synaptique à long terme dans l’hippocampe chez les mâles et les femelles, 2) la cognition ainsi que les taux d’acides gras dans le cerveau mais de manière différentielle entre les deux sexes. Dans la seconde partie des résultats, une variation locale de la synthèse des AGPI dans l’astrocyte modifie l’excitabilité des neurones sans modifier les taux d’acides gras dans la structure cérébrale tout en modifiant certains critères de comportement émotionnel.

Mots clés : AGPI, développement, cognition, neuroprotection

Jury :

Pr Mélanie Plourde, Professeure, Université de Sherbrooke, Québec, Canada, Rapportrice

Dr Pascale Chavis, Directrice de Recherche, Inmed, Marseille, France,   Rapportice

Dr Niyazi Acar, Directeur de Recherche, INRAE, Dijon, France, Examinateur

Pr Frédéric Calon, Professeur, Université de Laval, Canada, Président, Examinateur

Pr Richard Bazinet, Professeur Associé, Université de Toronto, Canada, Co-directeur

Dr Sophie Layé, Directrice de Recherche, INRAE, Bordeaux, France, Directrice   

Tous les événements

Voir la liste des événements à venir

Voir le calendrier

Notre newsletter

Pour ne rien manquer !

Détails

Date :
vendredi 16 décembre
Heure :
14:00
Catégorie d’Évènement: