Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Soutenance de thèse – Loïc Labache

vendredi 23 octobre / 14:00 - 15:30

Lieu : Institut de Mathématiques de Bordeaux (Bâtiment A33) sur le campus de Talence (351 cours de la Libération, 33405 Talence) en Salle de Conférence (à l’entrée du bâtiment)

Etant donné le protocole sanitaire en place, il est préférable, pour ceux qui le souhaitent, d’assister à la présentation en live, la capacité maximum de l’amphithéâtre après application du protocole sanitaire étant de 50 places.
La soutenance sera donc retransmise en direct à l’adresse suivante :
https://streaming.math.u-bordeaux.fr/soutenance-loic-labache/

Loïc Labache
Equipe GIN – IMN

Soutenance en français

Titre

« Création d’Atlas des Réseaux Cérébraux Sous-tendant les Fonctions Cognitives Latéralisées, Application à l’Étude de la Variabilité Interindividuelle du Langage »

Résumé

Mon travail de thèse s’inscrit dans une approche d’intégration multimodale et multi-échelle qui a conduit à l’émergence de la neuroimagerie cognitive et de population. Il repose sur deux modalités de cartes fonctionnelles tridimensionnelles cérébrales obtenues en IRMf : les cartes d’activation permettant de visualiser les régions dont l’activité est évoquée par un processus cognitif et les cartes de connectivité intrinsèque mesurant la synchronisation entre des régions spatialement distantes, mais connectées fonctionnellement. J’ai appliqué à ces deux types de cartes de nouvelles méthodologies statistiques permettant de traiter à la fois les dimensions individuelles et spatiales. Dans une première partie, j’ai conçu des atlas de régions cérébrales dédiées à des fonctions cognitives spécifiques, basés sur leur latéralisation hémisphérique et ciblant une population sélectionnée pour sa faible variabilité. Je présente ici les deux premiers atlas du langage. En effet, bien qu’il existe de nombreuses approches pour cartographier les régions du langage chez les patients, il n’existait pas d’atlas des réseaux langagiers chez les individus sains. J’ai tout d’abord identifié les régions activées dans l’hémisphère gauche et asymétriques gauche, à la fois pendant la production, l’écoute et la lecture de phrases, chez 137 individus sains droitiers. L’analyse de la connectivité intrinsèque entre les 32 régions identifiées a permis de mettre en évidence qu’elles faisaient partie de 3 réseaux fonctionnels distincts. Le tout constituant ainsi l’atlas cérébral SENSAAS (SENtence Supramodal Areas AtlaS). Parmi ces réseaux, l’un comprenant 18 régions contient les zones essentielles du langage (SENT_CORE), c’est-à-dire les aires cérébrales dont la lésion entraînerait une déficience dans l’intégration du sens de la parole. Plus particulièrement, SENT_CORE contient 3 régions clés (hubs) de l’intégration et de la diffusion de l’information situées au niveau de l’aire de Broca et de Wernicke. J’ai ensuite appliqué cette méthodologie à l’élaboration d’un atlas des réseaux du traitement du mot. J’ai ainsi identifié 21 régions cérébrales organisées en 2 réseaux distincts, dont un réseau phonologique incluant la boucle audio-motrice. Pour la première fois, une forte connectivité intrinsèque entre la boucle audio-motrice de l’hémisphère gauche et le traitement prosodique situé au niveau du sillon temporal supérieur de l’hémisphère droit a été mis en évidence. Enfin, j’ai développé une nouvelle méthode d’étude de la variabilité de données tridimensionnelles. Cette nouvelle méthode comporte deux outils mathématiques différents se basant sur un algorithme de classification ascendante hiérarchique. Le premier permet d’identifier les variables conduisant à une instabilité des partitions, le second permet d’extraire des sous-populations stables d’une population de départ. Les applications de l’ensemble de ce travail sont nombreuses : j’ai par exemple utilisé le réseau SENT_CORE pour étudier la variabilité interindividuelle de la latéralisation hémisphérique des aires supramodales de la phrase. J’ai ainsi identifié deux groupes de sujets typiques asymétriques gauche pour le langage, avec une forte connectivité intra-hémisphérique gauche et une faible connectivité inter-hémisphérique, ainsi qu’un groupe de sujets atypiques : asymétriques droit pour le langage, présentant une forte connectivité intrinsèque des réseaux du langage dans les deux hémisphères et une forte connectivité inter-hémisphérique. SENSAAS a également été utilisé afin d’étudier le support génétique de l’atypicalité du langage, ainsi que pour la caractérisation topologique des réseaux mnésiques et linguistiques des individus souffrant d’épilepsie temporale. La nouvelle méthode d’évaluation de la variabilité interindividuelle a, elle, été utilisée afin d’évaluer la stabilité des réseaux intrinsèques d’un nouvel atlas fonctionnel adapté aux individus de plus de 55 ans.

Mots clés : Neurosciences Cognitives, Apprentissage Statistique, Théorie des Réseaux, IRMf, Neuroimagerie, Langage, Connectivité Intrinsèque, Spécialisation Hémisphérique)

Publications :

  • Labache L., Joliot M., Saracco J., Jobard G., Hesling I., Zago L., Mellet E., Petit L., Crivello F., Mazoyer B., Tzourio-Mazoyer N. (2019). A SENtence Supramodal Areas AtlaS (SENSAAS) based on multiple task-induced activation mapping and graph analysis of intrinsic connectivity in 144 healthy right-handers. Brain Structure and Function. 224: 859-882.
  • Hesling I., Labache L., Joliot M., Tzourio-Mazoyer N. (2019). Large-Scale plurimodal networks common to listening, production and reading word-lists: an fMRI study combining tasks-induced activation and intrinsic connectivity in 144 right-handers. Brain Structure and Function. 224: 3075-3094.
  • Labache L., Mazoyer B., Joliot M., Crivello F., Hesling I., Tzourio-Mazoyer N. (2020). Typical and atypical language brain organization according to intrinsic connectivity and multitasks functional asymmetries. Accepted at eLife.
  • Doucet G., Labache L., Joliot M., Frangou S. (2020). Atlas55+: Brain Functional Atlas of Resting-state Networks for Healthy Late Adulthood. Accepted at Cerebral Cortex.
  • Labache L., Joliot M., Doucet G., Saracco J. (2020). Study of inter-individual variability of three-dimensional data table: detection of unstable variables and samples. Submitted to Computational Statistics.
  • Tzourio-Mazoyer N., Labache L., Zago L., Hesling I., Mazoyer B. (2020). Neural support of manual preference based on right and left during right and left finger-tapping induced activations and resting-state connectivity in 287 healthy adults balanced for handedness. Submitted to Laterality.
  •  Zago L., Labache L., Tzourio-Mazoyer N., Mazoyer B. (2020). Atlas of Lateralized Attention Networks (ALANs) in right-handers. bioRxiv.

 

Jury :

Dr Jérôme Saracco, Professeur des Universités, Université de Bordeaux, co-directeur de thèse
Dr Marc Joliot, Directeur de Recherche, Université de Bordeaux, co-directeur de thèse
Dr Nathalie Tzourio-Mazoyer, Directrice de Recherche, Université de Bordeaux, examinatrice & directrice de thèse CEA
Dr Monica Baciu, Professeuse des Universités, Université de Grenoble, rapporteure
Dr Julie Jacques, Professeur des Universités, Université de Lyon, rapporteur
Dr Sarah Genon, Research Group Leader, Heinrich Heine University Düsseldorf, examinatrice

Pour ne rien manquer !

Détails

Date :
vendredi 23 octobre
Heure :
14:00 - 15:30
Catégorie d’Évènement: