#

Enrica Montalban lauréate du prix Marian Diamond 2024

Enrica Montalban, post-doctorante à NutriNeuro, est la lauréate du prix Marian Diamond 2024, en reconnaissance de son travail de recherche et son implication dans la communauté scientifique.

Le prix lui a été remis vendredi 9 février, à l’occasion d’une matinée spéciale organisée dans le cadre de la journée des jemmes et filles de sciences qui a lieu chaque année le 11 février.

Initié par le Comité parité de Bordeaux Neurocampus, le prix Marian Diamond vise à mettre en valeur les femmes neuroscientifiques à un stade crucial de leur carrière, la période postdoctorale, où elles se heurtent à de nombreux obstacles pour accéder à des postes académiques.

La lauréate reçoit un prix de 1000 euros et présentera son travail de recherche le 16 mai, lors de la journée Bordeaux Neurocampus.

Enrica Montalban

Parcours

Enrica a obtenu son Master en 2011 à l’Université de Rome et a ensuite entamé un doctorat conjoint à l’Institut du Fer à Moulin à Paris et à l’Université Rockefeller à New York. Son travail de doctorat a permis d’identifier les mécanismes moléculaires qui sous-tendent l’adaptation à long terme des neurones sensibles à la dopamine dans le striatum.
Elle a également étudié les changements transcriptionnels qui sous-tendent les états pathologiques, y compris la  recherche compulsive de nourriture.

Après sa soutenance de sa thèse en 2016, elle a entamé une carrière postdoctorale où elle s’est intéressée aux bases neurobiologiques des troubles de l’alimentation. Elle a travaillé avec le Dr Serge Luquet, spécialiste du métabolisme, avant de rejoindre Nutrineuro en 2022. Elle mène actuellement un projet translationnel visant à évaluer les niveaux de dopamine en relation avec les symptômes chez les patients obèses.

Résultats de recherche

Enrica a reçu de nombreuses bourses et récompenses, notamment une bourse Marie Curie, une bourse postdoctorale FRM, une bourse jeune chercheuse de la Fondation de Treilles, ainsi que des financements du Modern Diet and Physiology Research Center, de la FRC et de la Fondation de France. Elle a publié 14 articles originaux (dont plusieurs en tant que premier auteur et auteur correspondant), dans des revues telles que Biological Psychiatry, Molecular Psychiatry et Cell Metabolism.

En outre, Enrica s’est fortement engagée dans l’enseignement et participe activement à des activités de vulgarisation scientifique (semaine du cerveau, Unipop Bagnolet, Festival des Sciences). Elle est également impliquée dans le comité de développement durable et de responsabilité sociale de son institut (Nutrineuro), où elle promeut le bien-être des femmes  dans les laboratoires.

Marian Diamond (1926-2017)

est une pionnière américaine des neurosciences anatomiques qui a fourni les premières preuves scientifiques de la neuroplasticité anatomique au début des années 1960. Plus tard, ses travaux sur le cerveau d’Einstein dans les années 1980 ont donné un nouvel élan à l’étude des interactions entre les neurones et la glie.

Publication: 06/02/24
Mise à jour: 15/02/24