#

Daniel Choquet, lauréat du programme Fulbright France 2023

Créé en 1946 sur proposition du sénateur américain éponyme, Fulbright est un programme de mobilité académique internationale du gouvernement américain. L’objectif du programme est de promouvoir les échanges éducatifs et culturels entre la France et les États-Unis.

Depuis son lancement, 21 244 étudiants des deux pays ont bénéficié du programme :

  • 12 994 étudiants français sont partis aux Etats-Unis d’Amérique,
  • 8 950 Américains sont venus en France.

Daniel Choquet (directeur de recherche au CNRS, directeur de l’IINS du BIC et du GPR BRAIN_2023 et chef d’équipe à l’IINS) vient d’être sélectionné comme lauréat du programme Fulbright France. Il passera un séjour sabbatique de 7 mois à Denver en 2024.

Pourquoi avez-vous postulé au programme Fulbright France ?

Daniel Choquet : Je m’organisais pour effectuer un congé sabbatique de sept mois à Denver en 2022, dans le laboratoire du Pr Mark Dell’Acqua. Compte tenu du coût de la vie aux États-Unis, j’avais besoin de fonds supplémentaires pour soutenir mon séjour. L’organisation Fulbright est un programme de mobilité académique très prestigieux du gouvernement américain et il était donc naturel pour moi de postuler, d’autant plus qu’il existe un partenariat spécifique avec notre région Nouvelle-Aquitaine.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous?

Cela signifie beaucoup. Tout d’abord, en cherchant dans le répertoire des anciens élèves de Fulbright, j’ai découvert que mes deux parents faisaient partie du programme dans les années 50, lorsqu’ils faisaient leur post-doctorat à Princeton, ma mère avec Albert Einstein. Deuxièmement, lorsque j’ai obtenu cette bourse, j’ai réalisé que lorsque vous entrez dans une nouvelle famille, la famille des Fulbrighters : au-delà de l’argent, vous intégrez un réseau de soutien, partout aux États-Unis, qui sera à la fois très intéressant et précieux.

Allez-vous en profiter pour découvrir ou développer un sujet de recherche ?

Absolument ! Le département de pharmacologie de l’Université du Colorado à Denver, que je rejoindrai, accueille un grand nombre de neurobiologistes de haut niveau qui développent des approches de biologie cellulaire initiale. Avec Mark Dell’Acqua et Matthew Kennedy,  nous joindrons nos forces pour mettre au point de nouvelles méthodes et approches pour contrôler le trafic et la visualisation des récepteurs.

Que pensez-vous que ce programme vous apportera, à la fois professionnellement et personnellement?

En plus du financement qui m’aidera à partir là-bas, être un boursier Fulbright aux États-Unis est vraiment reconnu et me permettra de développer mon réseau et de rencontrer de nombreux universitaires dans diverses disciplines. Chaque personne dans ce programme a aussi pour mission d’être des ambassadeurs de son pays, et j’ai évidemment l’intention de présenter à mes collègues quelques spécialités de la cuisine française!


Source : IINS

Publication: 30/08/23
Mise à jour: 05/09/23