#

Covid-19 et confinement : faites avancer les connaissances, participez aux enquêtes de l’INSERM

Source : INSERM 


Afin de documenter de nombreux aspects de la situation inédite que nous vivons actuellement, des équipes Inserm ont lancé de nombreuses enquêtes auxquelles vous pouvez répondre en ligne. Elles s’intéressent aux conséquences de la pandémie et de la mise en place du confinement à travers différents angles : connaissances de la population relatives au Covid-19, évolution de nos rapports sociaux, de nos comportements, retentissements psychologiques et cognitifs…
La liste ci-dessous n’est pas exhaustive mais propose une sélection dans le domaine des neurosciences. Liste complète et mise à jour régulièrement sur https://www.inserm.fr/

En participant à ces enquêtes, vous pouvez soutenir le développement des connaissances et faire avancer la recherche.


Le confinement modifie-t-il notre sommeil et nos rêves ?

Enquête Confinement, sommeil et rêves

L’équipe de Perrine Ruby souhaite évaluer l’impact du confinement sur nos habitudes de vie, notre sommeil et nos rêves.

Laboratoire : équipe Dycog, Centre de recherche en neurosciences de Lyon (unité 1028 Inserm/CNRS/Université Lyon 1/Université Jean Monnet Saint-Étienne)

👉 Participer à l’enquête Confinement, sommeil et rêves


Le confinement nuit-il à l’attention ?

Enquête Confinement, attention et distractibilité

Ce questionnaire a pour objectif d’évaluer l’impact éventuel du confinement sur nos capacités attentionnelles, ainsi que sur celles des enfants âgés de 6 à 17 ans. Il a été conçu par Aurélie Bidet-Caulet et ses collaborateurs.

Laboratoire : équipe équipe Dycog, Centre de recherche en neurosciences de Lyon (unité 1028 Inserm/CNRS/Université Lyon 1/Université Jean Monnet Saint-Étienne)

👉 Participez à l’enquête Confinement, attention et distractibilité


Comment la perte de l’odorat et du goût affecte-t-elle la qualité de vie ?

Enquête Odorat et qualité de vie

L’objectif de cette enquête, coordonnée par Camille Ferdenzi, est de mieux comprendre les interactions entre qualité de vie et troubles de l’odorat et du goût, notamment en lien avec l’épidémie de Covid-19. L’anosmie (perte de l’odorat) et l’agueusie (perte du goût) sont en effet des symptômes neurologiques fréquemment associés à l’infection par le SARS-CoV-2.

Laboratoire : équipe Neuropop, Centre de recherche en neurosciences de Lyon (unité 1028 Inserm/CNRS/Université Lyon 1/Université Jean Monnet Saint-Étienne)

👉 Participer à l’enquête Odorat et qualité de vie


30/04/20