#

16 ans webmaster de Bordeaux Neurocampus, Yves Deris vous quitte…

Yves Deris, notre célèbre webmaster depuis 2003, nous quitte ce lundi 11 février 2019 pour profiter d’une retraite active et pleine de projets sportifs et culturels ! Conforme à sa modestie, il n’a pas souhaité que l’on organise un évènement en son honneur, et a préféré dire au revoir en petit comité. A cette occasion il nous a lu le texte ci-dessous qu’il a gentiment accepté de transmettre à tous… sur le site web de Bordeaux Neurocampus bien entendu !

Yves aura vraiment été un acteur incomparablement efficace de la cohésion de notre communauté, en communiquant sans relâche, sur trois versions de sites web, des annonces de séminaires et de manifestations scientifiques, des compte-rendus de publications, des notes diverses sur les nouveaux-venus, sur les appels d’offre, sur les grandes découvertes et sur les prix des uns et des autres. Quel meilleur moyen pour se sentir tous embarqués dans une aventure commune! Il avait aussi son autonomie sur le choix de certains sujets, fruits de ses lectures, il écoutait les conseils et les coups de cœur des uns et des autres, et hop, une petite note. Une information foisonnante qui est la marque de fabrique du site, qui en impressionne beaucoup à Bordeaux et au niveau national, réputé pour son dynamisme et son nombre de lecteurs.

Lisez son petit message. Je suis sûr qu’il consultera encore longtemps ces pages maintenant assurées par Arnaud Rodriguez, qui saura vous faire apprécier l’efficacité et la modernité d’usage du nouveau site web de Bordeaux Neurocampus.

Christophe Mulle, Directeur Fédération Bordeaux Neurocampus.


A l’Inserm depuis 1980 à Paris, je suis arrivé en 2003 à l’Institut François Magendie où  j’ai été accueilli  par Dominique Poulain, qui m’a demandé si j’avais déjà fait du web.  J’ai répondu non. Non, m’a-t-il dit, c’est parfait, vous aurez un œil neuf !  Il a ajouté qu’un site web c’est une affaire très personnelle,  le webmaster imprime forcement  sa marque.  Il devait avoir raison.

Dès la construction du site j’ai voulu  faire une page d’accueil qui ressemblait à un magazine avec plusieurs sujets sur la 1ère page, beaucoup d’informations et beaucoup de photos. C’était un choix personnel. Je suis reconnaissant à Franck Burglen de m’avoir décomplexé vis-à-vis de la science en travaillant six mois avec lui en 2003, car  personnellement sans formation scientifique.

Je n’ai pas eu grand mérite à m’intéresser à mon travail, j’ai pu en tirer des connaissances, un bénéfice personnel, et aussi avoir l’impression de participer à une oeuvre collective.

J’ai appris avec les conseils nutritionnels de Sophie Layé qu’il faut manger des noix pour bénéficier des Omega 3.  Grâce à Jean René Cazalets et ses recherches, comme il le dit lui-même, sur de la vraie science, j’ai su pourquoi je tournais en rond en kayak… (mon système vestibulaire déficient…). Combien de pages passionnantes faites sur les travaux de Stéphane Oliet et Aude Panatier avec la synapse tripartite, quadripartite, la microglie, les cellules gliales, des débats également… Les extraordinaires travaux d’imagerie avec les nanotechnologies de Daniel Choquet, les fantastiques vidéos du mouvement des récepteurs… et tout ce qui arrivé par la suite. Les quantités d’articles et vidéos faites avec Erwan Bézard sur Parkinson (les dyskinésies dopa-induites), Erwan qui a été un informateur très actif en me fournissant quantité d’avis et d’information. Par pur intérêt personnel, étant gaucher, je me suis interessé travaux du GIN avec Bernard Mazoyer et Nathalie Tzourio-Mazoyer sur leurs recherches concernant les gauchers…

Et bien d’autres chercheurs m’ont passionné dans leur domaine : la linguistique avec Isabelle Hesling, le cerveau des oiseaux avec Arthur Leblois, la robotique avec Frédéric Alexandre, « la guerre des nerfs » avec les écrevisses de Daniel Cattaert et Jean Paul Delbecque, etc.

Bien sûr le site web a eu quelques critiques. On m’a parfois reproché de privilégier la mise en valeur des individus avec leur en photo en première page alors que la recherche est un travail d’équipe, qu’il faudrait plutôt montrer des équipes ! … Que le site avait trop d’images, donc pas assez sérieux, ou pas assez institutionnel …

Finalement le dynamisme du site c’est simplement le reflet du dynamisme de la communauté, petit à petit s’est créé un flux d’informations très important provenant des unités et des équipes. Et encore aujourd’hui l’essentiel c’est que la communauté trouve une utilité réelle à ce site web, par les services offerts, la planification des séminaires, la mise en ligne et en valeur des travaux de recherche etc…

La création des écoles neurosciences par Christophe a créé une forte dynamique et un sentiment d’appartenance commune à la fédération, dans la mesure où une grande partie de membres de la communauté était impliquée, on se souvient de l’Escube qui mobilisait beaucoup de monde en interne. Bref… je dois dire que grâce à Christophe j’ai pu travailler sereinement pendant toutes ces années jusqu’à aujourd’hui. Je le remercie aussi pour mes Palmes Académiques qui m’ont beaucoup touché et honoré.

Le moment est venu pour moi de vous dire au-revoir. Je souhaite toute la réussite possible à Nathalie Sans, qui remplacera Christophe sous peu,  et à Arnaud qui depuis un an a déjà montré ses compétences.

Je vous souhaite à toutes et tous un plein épanouissement professionnel, beaucoup de bonheur, et je vous remercie pour la confiance et l’amitié que vous m’avez témoignées durant ces 16 années au service de notre belle communauté.

Yves Deris
moc.l1556096241iamg@1556096241sevy.1556096241sired1556096241

 

19/02/19