#

Un geste de solidarité pour les vœux 2021

A l’approche des fêtes de fin d’année, la solidarité est plus que jamais au cœur des préoccupations collectives. Au terme de cette année si singulière, plutôt que d’envoyer des cartes de vœux, l’université de Bordeaux a décidé de soutenir deux acteurs locaux qui luttent concrètement contre la précarité étudiante.


L’année 2020 aura été particulière à bien des égards. Outre l’adaptabilité dont ils ont dû faire preuve, nombre d’étudiants ont été personnellement touchés par la crise sanitaire du Covid-19 : certains, dans l’incapacité de maintenir une activité professionnelle, ont vu leurs ressources considérablement diminuer. L’université de Bordeaux se préoccupe de cette situation et souhaite apporter un soutien concret.

Ainsi, en 2021, l’université s’engage contre la précarité étudiante. Elle ne produira ni n’enverra de cartes de vœux institutionnelles et invite l’ensemble de ses personnels à en faire de même, dans le cadre de leur activité professionnelle. En lieu et place, deux dons seront versés à deux acteurs locaux d’aide alimentaire sur le territoire bordelais : 8 500 euros pour la Banque alimentaire et 1 500 euros pour l’épicerie solidaire Le comptoir d’Aliénor.

Jusqu’en 2018, chaque année la conception, la rédaction et l’envoi de cartes de vœux représentait pour notre institution un investissement conséquent, en budget et en temps passé par chacun. Parce que l’université tient à réaffirmer et assumer sa responsabilité envers la société, elle a choisi depuis quelques années de consacrer l’équivalent de cet investissement au soutien d’une grande cause d’intérêt général.

Comment gérer les cartes de vœux reçues dans un cadre professionnel ?

Si vous avez reçu des cartes de vœux et que vous tenez à en remercier les expéditeurs, vous êtes invités à simplement répondre en reprenant les éléments d’explication ci-dessous, que vous pouvez personnaliser.

Exemple :

« Merci pour vos vœux.

Chaque fin d’année depuis 2018, l’université de Bordeaux investit dans une action significative plutôt que de produire et d’envoyer des cartes de vœux. En 2020, devant la gravité des conséquences sociales et psychologiques de la crise sanitaire, l’université a choisi de soutenir par un don exceptionnel l’action de l’épicerie solidaire Comptoir d’Aliénor et de la Banque alimentaire de Bordeaux et de Gironde en faveur des étudiants vulnérables. »

08/12/20