Thèse de Christelle Glangetas

Le Noyau du Lit de la Strie Terminale : entre Stress et Récompense

Le 18 décembre 2014

 

L’objectif principal de mon projet de thèse a été d’identifier les mécanismes neuronaux adaptatifs se mettant en place au niveau des circuits de la récompense et des circuits activés en réponse à un stress aigu. Plus spécifiquement, nous avons étudié le rôle du noyau du lit de la strie terminale (BNST) au sein de ces deux circuits. Mon hypothèse est que le BNST appartient à un circuit de structures interconnectées dans lequel il intègre des informations contextuelles (hippocampe ventral) et des informations émotionnelles (cortex préfrontal médian) afin, d’une part, de réguler les niveaux d’anxiété innés ainsi que les réponses induites par les centres du stress suite à un épisode de stress aigu mais également, d’adapter l’activité des neurones dopaminergiques de l’aire tegmentale ventrale (VTA) en vue de motiver ou d’empêcher la reproduction d’un comportement associé à un stimulus récompensant ou aversif.

Afin de tester cette hypothèse, nous avons mis en place et développé différents projets de recherche combinant des approches d’électrophysiologie in vivo, anatomiques et comportementales. Dans un premier temps, nous nous sommes intéressés au BNST en tant que structure clef participant à la régulation des centres de stress. Grâce à l’utilisation d’approches d’électrophysiologie in vivo chez la souris anesthésiée, nous avons montré qu’après l’exposition à un stress aigu, les neurones du BNST adaptent leur réponse suite à la stimulation du cortex préfrontal médian et passent d’une dépression à long terme (LTD) en situation contrôle à une potentialisation à long terme (LTP) après un stress aigu. Nous avons disséqué une partie des mécanismes permettant l’élaboration de ces plasticités grâce à l’utilisation de souris génétiquement modifiés pour le récepteur aux endocannabinoïdes de type 1 (CB1-R). Ainsi, nous avons trouvé que la LTD et la LTP mis en place dans le BNST sont médiées par le système endocannabinoïde via les récepteurs CB1. Ensuite, nous avons étudié le rôle du ventral subiculum (vSUB) dans la régulation des neurones du BNST ainsi que l’impact de l’activation de cette voie vSUB-BNST sur l’autre voie glutamatergique ILCx-BNST. Tout d’abord, nous avons montré par des approches électrophysiologiques et anatomiques, qu’un même neurone du BNST est capable d’intégrer des informations provenant à la fois du ventral subiculum et du cortex infralimbic (ILCx). Nous avons induit in vivo une LTP NMDA dépendante dans la voie vSUB-BNST suite à un protocole de stimulation haute fréquence dans le vSUB alors qu’en parallèle ce même protocole induit une LTD sur ces mêmes neurones dans la voie ILCx–BNST.

De plus, nous avons noté que ces adaptations plastiques se mettant en place dans le BNST suite à une simple stimulation haute fréquence dans le vSUB permettent à long terme de diminuer les niveaux d’anxiété innés chez le rat. Enfin, nous avons mis en évidence que le BNST est un relai excitateur entre le vSUB et la VTA. Nous avons montré qu’une stimulation à haute fréquence dans le vSUB potentialise in vivo l’activité des neurones dopaminergiques (DA) de la VTA. Or le vSUB ne projette pas de manière directe sur les neurones DA de la VTA. Nous avons observé que ce protocole de stimulation haute fréquence dans le vSUB induit dans un premier temps une LTP NMDA dépendante dans les neurones du BNST projetant à la VTA qui est nécessaire pour observer cette potentialisation des neurones DA. En dernier lieu, nous avons montré que cette potentialisation des neurones DA de la VTA augmente la réponse locomotrice à un challenge avec de la cocaine.Ainsi, l’ensemble de ces projets nous ont permis de confirmer et de préciser la fonction majeure du BNST dans la régulation du stress et de l’anxiété ainsi que dans le circuit de la motivation.

 

Publications

• Stress Switches Cannabinoid Type-1 (CB1) Receptor-Dependent Plasticity from LTD to LTP in the Bed Nucleus of the Stria Terminalis. Christelle Glangetas, Delphine Girard, Laurent Groc, Giovanni Marsicano, Francis Chaouloff, François Georges. Journal of Neuroscience December 2013

• Ventral Tegmental Area Cannabinoid Type-1 Receptors Control Voluntary Exercise Performance. Dubreucq S, Durand A, Matias I, Bénard G, Richard E, Soria-Gomez E, Glangetas C, Groc L, Wadleigh A, Massa F, Bartsch D, Marsicano G, Georges F, Chaouloff F. Biological Psychiatry – December 2012

 

JURY

  • Francis Chaouloff
    Président (Bordeaux, France)
  • Eric Dumont
    Rapporteur (Kingston, Canada) 
  • Philippe Faure
    Rapporteur (Paris, France)
  • José Miguel Pêgo
    Examinateur (Braga, Portugal)
  • Yann Humeau
    Examinateur (Bordeaux, France)
  • Pedro Grandes
    Examinateur (Bilbao, Spain)
  • François George
    Directeur de thèse IINS (Bordeaux)

Directeur de thèse

François GEORGES
CNRS researcher

IINS-CNRS UMR 5297
Team: Development and adaptation of neuronal circuits

 

Last update: 10 avril 2018