Thèse d’Amandine Lépinay

Impact d’un régime maternel hyperlipidique et d’un stress précoce sur la programmation du phénotype adulte

Le 17 décembre 2014

La période périnatale est une période critique lors de laquelle la qualité de l’environnement influence durablement le phénotype. Ainsi, l’adversité dans l’enfance affecte la santé mentale à l’âge adulte. Nos habitudes alimentaires se sont modifiées avec une augmentation de la consommation d’aliments gras. Ces changements altèrent l’environnement nutritionnel précoce, mais l’effet à long terme sur le cerveau est mal connu.

L’objectif de ma thèse était d’examiner, grâce un modèle animal, l’impact d’un régime maternel hyperlipidique (HL) modélisant le régime des sociétés occidentales et d’un stress de séparation maternelle sur la programmation du phénotype de la descendance adulte. Dans une 1ière étude, nous avons montré que le régime maternel HL entraine des modifications métaboliques chez la descendance et vulnérabilise à l’émergence de déficits mnésiques si l’exposition au régime est maintenue. Dans une 2ème étude, nous avons exploré les effets combinés du régime maternel HL et d’un stress de séparation maternelle (3h/jour, postnatal jours 2 à 14). Le stress précoce augmente la motivation pour des aliments palatables et combiné au régime maternel HL exacerbe la prise de poids sous régime palatable.
En revanche, le régime maternel HL protège la descendance des perturbations émotionnelles et mnésiques associées au stress précoce. Cet effet pourrait être sous-tendu par l’augmentation du comportement maternel sous régime HL et par l’atténuation des altérations développementales du cortex préfrontal des ratons stressés. En conclusion, mon travail démontre que la nutrition et le stress interagissent en période périnatale et modifient à long terme le phénotype.

Mots clés : motivation, métabolisme, émotion, mémoire

Keywords : motivation, metabolism, emotion, memory

Publications
Lépinay A.L, Larrieu T., Joffre C., Acar N., Garaté I., Castanon N., Ferreira G., Langelier B., Guesnet P., Bretillon L., Parnet P., Layé S., Darnaudéry M., Perinatal western diet increases hippocampal vulnerability to the adverse effects of subsequent high-fat feeding in rats. Psychoneuroendocrinology, en révision 

Lépinay A.L, Alonso L., Caillé-Garnier S., Cador M., Layé S., Darnaudéry M., Impact of a perinatal high-fat diet combined with maternal separation on response to nutritional challenges and food motivation in offspring, en cours de soumission (Frontiers in behavioral Neuroscience)

Lépinay A.L, P. Delage, M. Rincel, J. Fioramonti, V. Theodorou, S. Layé, M. Darnaudéry, Maternal high-fat diet counteracts the neurodevelopmental and long lasting deleterious effects induced by maternal separation, en cours de soumission (Neuropsychopharmacology)

Jury

  • Dr Sophie Layé
    INRA, Bordeaux, Présidente
  • Dr Valérie Daugé
    INRA, Jouy en Josas, Rapportrice
  • Pr Stefania Maccari
    CNRS, Université de Lille, Rapportrice
  • Pr Vassilia Théodorou
    INRA, Ecole d’ingénieur de Purpan, Toulouse, Examinatrice
  • Dr Susanna Pietropaolo
    CNRS, INCIA, Bordeaux, Examinatrice
  • Pr Muriel Darnaudéry
    INRA, Université de Bordeaux, Directrice de thèse

Directrice de thèse

Muriel Darnaudery
Professor of Neuroscience

University of Bordeaux 
lab NutriNeurO- 
UMR INRA 1286

Last update: 10 avril 2018