#

Offre de post-doctorat

Un appel d’un an pour un post-doc (renouvelable) est disponible au BCBlab / GIN / IMN / CNRS de Bordeaux pour travailler directement avec Michel Thiebaut de Schotten dans le cadre de son ERC ‘DISCONNECTOME’.

Ce poste portera principalement sur le développement, l’essai et la validation de techniques d’IRM permettant de construire une carte complète des fonctions du cerveau chez l’homme et leur circuiterie

Le candidat retenu fera partie d’une équipe multidisciplinaire internationale qui développe et applique des techniques d’IRM pour étudier la structure et les fonctions cérébrales supportant une fonction cognitive normale supérieure, ainsi que l’étude du dysfonctionnement cognitif dans diverses conditions neurologiques et neuropsychiatriques.

Le poste permettra des possibilités de formation en anatomie du cerveau, en collecte de données volumineuses et en recherche clinique translationnelle.

Le boursier doit pouvoir travailler de manière autonome et faire partie d’une équipe multidisciplinaire ayant des responsabilités de supervision de la recherche des étudiants diplômés. Le boursier soutiendra les utilisateurs d’IRM de recherche, aura l’occasion de développer de nouvelles idées et de faire avancer leurs propres intérêts de recherche dans un environnement universitaire international.

Activités

– Mise au point, test et validation de techniques de graphes permettant de cartographier les fonctions du cerveau chez l’homme
– Rédaction de documents originaux, critiques, chapitres
– Modelisation des données

Compétences

Les qualifications minimales sont un doctorat en neuropsychologie ou neuroscience cognitive. De bonnes connaissances en neuroimagerie, y compris diverses modalités (DTI, T1, État de repos) sont nécessaires. Compte tenu de l’objet de recherche du BCBlab et du GIN, les candidats expérimentés théorie des graphes et en analyse des relations structure-fonction seront privilégiés. Les candidats doivent montrer des compétences en écriture avancées, démontrées par au moins 4 publications dont au moins une en premier auteur. L’imagination dans le domaine de l’identification de nouvelles fonctions cérébrales sera un atout.

En savoir plus

 

15/10/20