HDR de Serge Ahmed

Modélisation expérimentale de l’addiction aux drogues chez l’animal de laboratoire

Le 6 juin 2005

Les animaux de laboratoire consomment la plupart des drogues dont l’homme abuse. Cette observation est au coeur de toutes les théories actuelles de l’addiction basées sur la notion de “substances toxicomanogènes”. Aucun besoin préexistant, aucun facteur prédisposant – génétique ou épigénétique – ne seraient nécessaires au développement de la dépendance. En agissant directement sur le système de récompense du cerveau, les drogues génèreraient un signal de récompense puissant qu’aucun autre signal de récompenses naturelles (sexe ; habitat ; nourriture) ne pourrait égaler. Cependant, aussi commode soit-elle, la notion de “substance toxicomanogène” occulte totalement les conditions environnementales initiales de l’expérimentation animale.
L’environnement standard de l’animal de laboratoire a une économie pauvre et fermée dans laquelle l’offre de drogues excède l’offre d’alternatives gratifiantes naturelles. Au laboratoire, les toxiques sont les seules sources saillantes de plaisir et l’individu recherchant un certain niveau de satisfaction ne semble guère avoir d’autre choix que d’en prendre. En somme, l’environnement pauvre du laboratoire serait plus toxicomanogène que les drogues elles-mêmes et les animaux de laboratoire seraient moins un modèle de la population humaine générale que des groupes à risque élevé face aux drogues.
Nos recherches actuelles s’inscrivent dans ce nouveau cadre conceptuel et portent principalement sur les facteurs environnementaux de protection contre la toxicomanie.

Serge Ahmed

CR1, dans le laboratoire de Bertrand Bloch UMR CNRS 5541

Jury

  • V. Daugé
    DR CNRS, Université Paris 12, Paris – Rapporteur
  • J.P. Tassin
    DR INSERM, Collège de France, Paris – Rapporteur
  • G. Simonnet
    Professeur, Université Victor Segalen Bordeaux 2, Bordeaux – Rapporteur
  • M. Cador
    DR CNRS, Université Victor Segalen Bordeaux 2, Bordeaux – Examinateur
  • G.F. Koob
    Professeur, The Scripps Research Institute, La Jolla, Etats-Unis – Examinateur
  • M. Le Moal
    Professeur, Institut Universitaire de France, Bordeaux – Examinateur
Last update: 9 avril 2018