#

Chargé-e de recherche en nutrition et immunité, rôle dans le vieillissement cognitif

Vous rejoindrez l’équipe « Nutrition et Psychoneuroimmunologie » qui étudie par des approches cliniques et précliniques les effets de l’alimentation dans les troubles de la cognition et de l’humeur. Vous rejoindrez un groupe de 3 chercheurs qui étudient comment les nutriments lipidiques et glucidiques régulent les réseaux neuronaux et les comportements émotionnels et cognitifs. Outre l’accès aux nombreux équipements présents au laboratoire (comportement, électrophysiologie, imagerie, biochimie/biologie cellulaire), vous aurez un accès privilégié aux plateformes du Labex de Neuroscience et d’immunologie du site. En outre, vous bénéficierez de l’environnement international de NutriNeuro, notamment le Réseau de Recherche International (RRI) Food4BrainHealth qui regroupe plus de 13 partenaires en France et au Canada. Vous aurez accès aux plateaux expérimentaux de l’unité NutriNeuro et aux plateformes innovantes disponibles dans l’environnement immédiat.

La nutrition est un acteur majeur de la santé cérébrale et d’un vieillissement cognitif réussi. Le vieillissement s’accompagne d’altérations de l’immunité qui impactent la fonctionnalité des réseaux neuronaux et la trajectoire cognitive. Vous développerez de nouvelles approches en neuroimmunologie pour comprendre comment la nutrition programme les activités des cellules immunitaires résidentes du cerveau au cours de l’âge vers un vieillissement cérébral réussi. Le programme de recherche que vous développerez permettra de comprendre comment l’alimentation programme les activités de l’immunité innée résidente cérébrale et la cognition liée à l’âge, les mécanismes moléculaires impliqués dans ces effets, en étudiant plus précisément les effets signaux des nutriments lipidiques et de leurs dérivés sur les interactions entre l’immunité résidente du cerveau et les réseaux neuronaux impliqués dans la mémoire. La démarche expérimentale reposera sur le développement d’approches moléculaires et fonctionnelles combinées à des analyses génomiques et structurales.

Vous développerez des approches de séquençage de cellules uniques pour déterminer les variations de réponse et de fonction des cellules immunes résidentes du cerveau en fonction de leur microenvironnement nutritionnel. Vous étudierez le rôle des gènes identifiés par des approches de transgénèse dans les processus neuroinflammatoires et les altérations cognitives au cours du vieillissement. En outre, les données « omiques » seront la base de la modélisation des effets de nutriment isolés ou combinés, et de la prédiction de la réussite du vieillissement cognitif. A moyen terme, vous développerez des modèles de cellules souches pluripotentes induites (CSPi) d’origine humaine pour étudier les différences inter-individuelles de réponses aux nutriments sur les cellules neuroimmunes humaines. Ces données permettront de développer une démarche d’alimentation sur mesure pour la promotion d’un vieillissement du cerveau et de la cognition réussis.

En savoir plus

https://jobs.inrae.fr/concours/concours-charges-recherche-classe-normale-h/f/crcn20-alimh-2

Contacts

26/02/20