#

Assistant·e ingénieur·e ou Ingénieur·e en biologie moléculaire et cellulaire, biochimie

Nous recherchons un·e ingénieur·e en techniques biologiques dont la mission principale consistera à développer et assurer le bon fonctionnement du pôle « Biologie Moléculaire et Cellulaire » du laboratoire et sera en charge de la mise en œuvre d’expériences de biologie moléculaire et d’imagerie sur culture de lignées cellulaires, fibroblastes et neurones.

La personne recrutée aura pour mission de réaliser des manipulations de laboratoire en biologie moléculaire, microbiologie, biochimie, production de protéines et interaction proteine-proteine. Elle devra également rédiger, vérifier et analyser les résultats obtenus de ses expériences. Elle participera aux réunions du groupe et à la vie du laboratoire. Elle se verra aussi confier des missions collectives liées à l’entretien du laboratoire, à savoir gérer les stocks chimiques et du matériel et assurer le bon fonctionnement des appareils.

Parmi ses autres missions, l’agent assurera également la gestion des commandes, des stocks de matériels biologiques et des consommables relatifs aux besoins du pôle Biologie Moléculaire et Cellulaire de l’équipe ainsi que la gestion des besoins Hygiène et Sécurité.

Les candidats doivent envoyer un CV, un bref résumé de leur expérience de recherche à : Dr Nathalie Sans :

Missions

Support logistique et technique pour les activités d’analyses in vitro dans le cadre d’un projet de recherche financé par l’ANR. Tenue d’un cahier de laboratoire et utilisation de CLÉ (la solution Inserm de Cahier de Laboratoire Électronique).

Activités

La personne devra tenir un cahier de laboratoire et elle sera aussi tenue de rendre de rapports périodiques de son activité à sa/son responsable.

Les activités attendues comportent :
– Définir des stratégies de clonages (potentiellement complexes).

– Construire ou modifier des vecteurs d’expression, y compris par mutagenèse dirigée et création de dominants négatifs par exemple.

– Construire des vecteurs pour l’extinction de gènes (siRNA, shRNA).

– Modifier des promoteurs

– Suivre les évolutions techniques en biologie cellulaire et moléculaire ainsi que dans les disciplines voisines afin de développer le potentiel technologique du laboratoire (technologie CRISPR/Cas9).

– Superviser la logistique des cDNA et autres plasmides (stockage, étiquetage, rangement, tenue d’un registre OGM).

– Réaliser des productions, purifications de protéines et interactions proteine-proteine

– Analyser les données et mettre en forme les résultats pour leur présentation.

– Rédiger des rapports d’expérience ou d’étude, des notes techniques

– Aider à la gestion des stocks, à l’entretien des bases de données du laboratoire.

– Assurer l’entretien et le bon fonctionnement des installations de cultures des laboratoires de sécurité microbiologie de type 2 (L2)

– Garantir un environnement de travail respectant les normes d’hygiène et sécurité.

– Préparer et surveiller les appareils, assurer leur maintenance, organiser et suivre les dépannages (congélateur, incubateur, centrifugeuses, PSM, lave-vaisselle, autoclave, production d’eau pure)

– Faire effectuer les contrôles annuels réglementaires (pipettes, balance ; PSM, centrifugeuses…)

– Appliquer les règles Hygiènes et Sécurités

– Gérer les stocks et les commandes des consommables et réactifs (plastique, milieux de culture, produits chimiques et biochimiques, alcools, produits hygiènes et sécurité …)

– Gérer les envois de tout type par transporteur

Compétences

Savoirs fondamentaux :
– Connaissances en biologie, biochimie ou équivalent, sanctionnées par un diplôme de type BAC+2/3

Savoir-faire opérationnels :
– Savoir utiliser ses connaissances en biologie et maitrise des calculs de base
– Maitrise des approches modernes en biologie : génétique, génomique et biologie moléculaire (clonage, méthodes de séquençage à haut-débit ; études globales des interactions protéine-protéine protéine-Acide nucléique, …), imagerie et biologie cellulaire (microscopie de fluorescence, tri de cellules, micro-fluidique, …)
– Concevoir, adapter et utiliser les outils pour l’analyse et la présentation des données générées
– Rédiger des documents scientifiques
– Connaitre et suivre la réglementation en matière d’hygiène et de sécurité
– Langue anglaise : B2 à C1 (cadre européen commun de référence pour les langues)

Compétences transverses et relationnelles :
– Capacité organisationnelle
– Rigueur dans le travail
– Qualités relationnelles et de disponibilité
– Facilité pour communiquer et s’intégrer dans une équipe
– Savoir utiliser les logiciels de bureautique
– Sensibilité aux questions de sécurité
– Niveau d’anglais basique souhaitable

22/04/21