Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Une nouvelle méthode pour le diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer

Le 29 novembre 2013

Issue d’une collaboration étroite entre des chercheurs du LaBRI, de l’université McGill (Canada), de l’Université de Valence (Espagne), de l’Université de Aarhus (Danemark) et de l’Institut de Neurosciences cognitives et intégratives d'Aquitaine, une nouvelle méthode a récemment été mise au point pour le diagnostic et le pronostic automatiques de la maladie d’Alzheimer. 

Pierrick Coupé de quoi s'agit il ? 

 Cette nouvelle méthode permet d’obtenir une détection de la maladie et une prédiction de l’apparition de celle-ci chez des sujets avec des troubles cognitifs légers avec précision jamais atteinte jusqu’à ce jour. Les excellents résultats obtenus par cette méthode ont fait l’objet d’un article dans Zoomer Magazine le mois dernier.


Détection automatique de la Maladie d’Alzheimer par comparaison de motifs anatomiques. La méthode proposée analyse la morphométrie de structures clefs du cerveau impactées lors du développement de la maladie tel que l’hippocampe. A gauche, l’IRM d’un sujet sain avec la mesure du grade de la maladie au niveau de l’hippocampe et du cortex entorhinal. A droite, l’IRM d’un patient atteint de la maladie d’Alzheimer avec la même mesure de grade.

 

Les publications

- P. Coupé, S. F. Eskildsen, J. V. Manjon, V. Fonov, D. L. Collins and ADNI. Simultaneous Segmentation and Grading of Anatomical Structures for Patient's Classification: Application to Alzheimer's Disease. Neuroimage, 59(4):3736–3747,2012

Validation clinique sur plus de 800 sujets, publi ci dessous:

- P. Coupé, S. F. Eskildsen, J. V. Manjon, V. Fonov, J. C. Pruessner, M. Allard, D. L. Collins and ADNI. Scoring by Nonlocal Image Patch Estimator for Early Detection of Alzheimer's Disease. NeuroImage: Clinical, 1(1):141–152, 2012

 

“What we found is revolutionary because it gives an accuracy never equalled before,” says Prof. Louis Collins, who led the team at the Montreal Neurological Institute of McGill University. An MR (magnetic resonance)image of the brain is divided into very tiny volumes (voxels) as small as one cubic millimetre, then, by comparing each tiny part with hundreds of other tiny parts of both healthy aging brains and brains of those who have developed Alzheimer’s disease, researchers have reached a diagnostic accuracy of 93 per cent.  Read more on Zoomer.com....


Pierrick Coupé
Research Scientist, LaBRI - CNRS UMR 5800, Talence, FRANCE
Neuroimaging - Medical Image Processing - Medical Image Analysis - Alzheimer

https://sites.google.com/site/pierrickcoupe/

pierrick.coupe(at)labri.fr