Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

M.Potier, F.Georges et A.Marighetto dans Biol Psy...

La mobilité de surface des récepteurs NMDA hippocampiques est requise pour la formation de la mémoire et son amélioration par l’estradiol.

Le 22 septembre 2015

Temporal Memory and Its Enhancement by Estradiol Requires Surface Dynamics of Hippocampal CA1 N-Methyl-D-Aspartate Receptors. Potier M, Georges F, Brayda-Bruno L, Ladépêche L, Lamothe V, Al Abed AS, Groc L, Marighetto A. Biol Psychiatry. 2015 Jul 31. pii: S0006-3223(15)00611-3. doi: 10.1016/j.biopsych.2015.07.017. 

Laboratoire d'Aline Marighetto / Team leader - Pathophysiology of declarative memory


 La formation de la mémoire déclarative, c’est-à-dire la capacité de mémoriser les évènements de notre vie associés à leur contexte spatio-temporel (quoi-où-quand?),
est une capacité cognitive majeure qui décline dans de nombreux syndromes neuropsychiatriques liés au vieillissement ou au stress.

L’estradiol possède un bon potentiel thérapeutique vis-à-vis de ce déficit, car cette hormone sexuelle stéroïde est un modulateur puissant de la plasticité synaptique hippocampique dépendante des récepteurs NMDA, supposée sous-tendre le stockage des associations complexes qui composent la mémoire déclarative. Récemment, l’équipe de L. Groc a montré que les récepteurs NMDA sont mobiles à la surface de la synapse et que cette mobilité contribue à la maturation synaptique des neurones hippocampiques.


 Toutefois la contribution de la mobilité de surface des récepteurs NMDA à la formation de la mémoire restait à démontrer. C’est ce que nous avons fait dans ce travail, en combinant des approches d’imagerie cellulaire in vitro, d’électrophysiologie in vivo et des tests comportementaux évaluant les différentes dimensions associatives de la mémoire déclarative. Nous montrons que la mobilité de surface des récepteurs NMDA est nécessaire à la plasticité des synapses hippocampiques, induite par la stimulation tétanique des synapses CA3-CA1 ou par l’infusion intra-hippocampique d’estradiol, qui s’avère être un puissant modulateur de la distribution de surface des récepteurs NMDA.

Nous montrons aussi que la mobilité de surface contribue à la mémorisation puisqu’elle est requise, en particulier dans le champ CA1 de l’hippocampe, pour le stockage des associations temporelles et l’amélioration de ce stockage par l’estradiol. Cette découverte d’un nouveau mécanisme dans la formation de la mémoire déclarative et sa modulation par l’estradiol, ouvre de nouvelles pistes pour la recherche thérapeutique."

 

Mylène Potier, Ph.D. / mailto:mylene.potier(at)inserm.fr
Dernière mise à jour le 22.09.2015

1er co-auteurs



Mylène Potier
Team 'Pathophysiology of declarative memory ', group leader: Aline Marighetto,
Ingénieur de Recherche, Bordeaux Sciences Agro
Publications

 



François Georges
Researcher PhD
CNRS
Team:  Development and adaptation of neuronal circuits IINS
Publications