Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

D. Marie, N. Tzourio, B. Mazoyer et al. dans Brain Struct Funct

La distribution hémisphérique du nombre de gyri du gyrus de Heschl est associée à des variations de son asymétrie anatomique et fonctionnelle.

Le 28 avril 2014

Descriptive anatomy of Heschl's gyri in 430 healthy volunteers, including 198 left-handers.
Marie D, Jobard G, Crivello F, Perchey G, Petit L, Mellet E, Joliot M, Zago L, Mazoyer B, Tzourio-Mazoyer N (2013)  Brain Struct Funct. doi:10.1007/s00429-013-0680-x

 Heschl's gyrification pattern is related to speech-listening hemispheric lateralization: FMRI investigation in 281 healthy volunteers
Tzourio-Mazoyer N, Marie D, Zago L, Jobard G, Perchey G, Leroux G, Mellet E, Joliot M, Crivello F, Petit L, Mazoyer B (2014). Brain Struct Funct. doi:10.1007/s00429-014-0746-4



The same page in english...


Le gyrus de Heschl (GH) est une structure cérébrale située à la surface du lobe temporal qui contient les neurones de l’aire auditive primaire.
Le traitement des sons effectué par cette aire est latéralisé : les variations sonores extrêmement rapides, dont le traitement est primordial pour la compréhension des sons du langage, sont préférentiellement traitées à gauche. Le GH apparaît donc comme un des éléments de la Spécialisation Hémisphérique (SH) pour le langage. Fait notable, le nombre de gyrus (un ou deux) varie entre les hémisphères et entre les individus (Figure 1.) et, à gauche, le nombre de GH a été associé aussi bien avec une plus grande expertise phonétique qu’avec la dyslexie. Nous avons conduit deux études avec la BIL&GIN, une base de données multimodale d’imagerie dédiée à l’étude de la SH chez des sujets sains : 1- pour décrire pour la première fois l’occurrence des duplications du GH sur une large population (Marie et al., 2013), et 2- pour tester l’existence d’une association entre la variabilité anatomique de ce gyrus et la latéralisation des aires impliquées par l’écoute du langage mesurée en IRM fonctionnelle (Tzourio-Mazoyer et al., 2014).

A partir de l’analyse des images d’IRM anatomique de 430 sujets de la BIL&GIN nous avons décrit la distribution inter-hémisphérique de gyrification des GH, et étudié les variations de surface et d’asymétrie de surface du premier gyrus ou GH antérieur (GHa) en cas de duplication (Marie et al., 2013). Nous avons démontré que la surface de GHa diminuait en présence de duplication, avec pour conséquence une asymétrie gauche des configurations à GH gauche unique (63% des sujets, voir Figure 2.). Cette observation suggère que l’occurrence de duplication gauche pourrait être un des marqueurs de la SH pour le langage.

Cliquez sur la figure pour l'agrandir...



La SH peut être évaluée par la mesure des asymétries d’activations mesurées en IRM fonctionnelle pendant une tâche donnée, ce qui nous a permis de tester l’hypothèse d’une relation entre l’occurrence de duplication du GH gauche et la latéralisation de l’écoute du langage mesurée en IRM fonctionnelle
(Tzourio-Mazoyer et al., 2014). Chez 281 sujets de la BIL&GIN nous avons recherché les régions dont l’activité pendant l’écoute de listes de mots était corrélée avec l’index d’asymétrie hémisphérique. Seules des aires phonologiques étaient en relation avec la latéralisation hémisphérique et, parmi celles-ci, le gyrus de Heschl (Figure, 3.1, GH). Dans cette région, les asymétries d’activation variaient en fonction de la configuration hémisphérique de duplication (Figure 3.2.). Au total ces travaux montrent que la configuration inter-hémisphérique des duplications du gyrus de Heschl, un marqueur anatomique macroscopique, est en relation avec sa latéralisation anatomique et fonctionnelle.

Dr Nathalie Tzourio-Mazoyer (nathalie.tzourio @ u-bordeaux.fr)
Dernière mise à jour le 20.05.2014

Les auteurs



Damien Marie
Post-Doctorant Groupe d’Imagerie Neurofonctionnelles (GIN) UMR 5296 CNRS CEA Université Bordeaux, voir sa thèse...


Dr Nathalie TZOURIO-MAZOYER
Directeur de Recherche CEA Groupe d’Imagerie Neurofonctionnelles (GIN) UMR 5296 CNRS CEA Université Bordeaux www.gin.cnrs.fr


Pr Bernard MAZOYER
PU PH Université Bordeaux Directeur Groupe d’Imagerie Neurofonctionnelles (GIN) UMR 5296 CNRS CEA Université Bordeaux