Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Prise compulsive de cocaïne: du nouveau

Le 29 août 2013

D1 Dopamine Receptor-Mediated LTP at GABA Synapses Encodes Motivation to Self-Administer Cocaine in Rats.

Krawczyk M, Mason X, Debacker J, Sharma R, Normandeau CP, Hawken ER, Di Prospero C, Chiang C, Martinez A, Jones AA, Doudnikoff E, Caille S, Bézard E, Georges F, Dumont EC.
J Neurosci. 2013 Jul 17;33(29):11960-11971.


 


 François Georges de l'IINS  présente  cette publication:

Depuis plus de 10 ans, nous avons avec Eric Dumont (Queen’s University, Ontario, Canada) développé notre recherche autour d’un noyau de l’amygdale étendue, à l’interface entre le système limbique et les ganglions de la base : Le noyau du lit de la strie terminale (BNST). Cette passion commune pour le BNST a été le prétexte à de nombreux échanges entre Kingston et Bordeaux. L’étude publiée cet été dans « The Journal of Neuroscience », est un travail dirigé par Eric Dumont et réalisé en grande partie dans son Laboratoire à Kingston. Pour finaliser cette histoire, Eric a fait appel, lors de son séjour à Bordeaux dans le cadre d’une de nos nombreuses collaborations, à l’expertise de 3 équipes bordelaises: Erwan Bézard, (CNRS UMR 5293-IMN) ; Stéphanie Caillé-Garnier, (CNRS UMR 5287-INCIA) et François Georges, (CNRS UMR 5297-IINS). L’originalité de cette étude a été de combiner des approches comportementales, électrophysiologiques et anatomiques pour montrer que le noyau ovale du BNST contribue à ajuster le seuil de motivation de l’animal pour s’auto-administrer de la cocaïne. L’auto-administration prolongée de cocaïne induit une expression de novo des récepteurs D1 à la dopamine permettant la potentialisation de la transmission inhibitrice GABAergique dans le BNST (Schéma 1). Notre étude révèle ainsi un mécanisme neuronal complexe qui pourrait participer à certains aspects de la prise compulsive de cocaïne, et ainsi contribuer aux comportements addictifs. 


Une collaboration...

Department of Biomedical and Molecular Sciences and Center for Neuroscience Studies, Queen's University, Kingston, Ontario Canada, Université de Bordeaux, Institut des Maladies Neurodégénératives, UMR 5293, Université de Bordeaux, Interdisciplinary Institute for Neuroscience, UMR 5297, and Centre National de la Recherche Scientifique, Interdisciplinary Institute for Neuroscience, UMR 5297, F-33000 Bordeaux, France, Université de Bordeaux, Aquitaine Institute for Cognitive and Integrative Neuroscience, F-33076 Bordeaux, France, and Centre National de la Recherche Scientifique, UMR 5287, Aquitaine Institute for Cognitive and Integrative Neuroscience, F-33076 Bordeaux, France.

Abstract PubMed
Enhanced motivation to take drugs is a central characteristic of addiction, yet the neural underpinning of this maladaptive behavior is still largely unknown. Here, we report a D1-like dopamine receptor (DRD1)-mediated long-term potentiation of GABAA-IPSCs (D1-LTPGABA) in the oval bed nucleus of the stria terminalis that was positively correlated with motivation to self-administer cocaine in rats. Likewise, in vivo intra-oval bed nucleus of the stria terminalis DRD1 pharmacological blockade reduced lever pressing for cocaine more effectively in rats showing enhanced motivation toward cocaine. D1-LTPGABA resulted from enhanced function and expression of G-protein-independent DRD1 coupled to c-Src tyrosine kinases and required local release of neurotensin. There was no D1-LTPGABA in rats that self-administered sucrose, in those with limited cocaine self-administration experience, or in those that received cocaine passively (yoked). Therefore, our study reveals a novel neurophysiological mechanism contributing to individual motivation to self-administer cocaine, a critical psychobiological element of compulsive drug use and addiction.