Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Séminaire - Elodie Adamczyk, vétérinaireL'utilisation des analgésiques en expérimentation animale : modalité , pratiques d’accès d’utilisation et pharmacovigilance

Abstract :

Dans le cadre du comité d’éthique, conférence débat sur  l'utilisation des analgésiques en expérimentation animale : modalité , pratiques d’accès d’utilisation et pharmacovigilance 


Elodie Adamczyk est vétérinaire chef de projet, chargée d’expertises scientifiques, de rédaction d’articles scientifiques, d'enseignement et d’aide à la permanence téléphonique au Centre National d’Information Toxicologique Vétérinaire (CNITV). 

Les analgésiques sont utilisés de manière courante en recherche animale afin de réduire la douleur, la souffrance et l'angoisse des animaux. En pratique, dès que l'utilisateur souhaite ou doit utiliser un analgésique, il est confronté à plusieurs étapes : l'acquisition, la détention qui comprend le stockage et la gestion des stocks, et enfin l'utilisation. Cette dernière étape comprend bien sûr l'administration de la substance à l'animal, mais aussi la gestion et la notification des éventuels effets indésirables pouvant survenir chez l'animal ou chez l'utilisateur et enfin, la destruction des médicaments périmés. Ces modalités d'acquisition, de détention et d'utilisation sont conditionnées par deux paramètres extrêmement importants : d'une part le cadre d'utilisation (est-ce que l'analgésique est utilisé dans le cadre d'un projet ou dans le cadre de soins courants dispensés aux animaux d'expérimentation ?); d'autre part, le statut du médicament. En effet, on pourra distinguer trois catégories : les stupéfiants, les psychotropes et enfin les "autres", c'est-à-dire les médicaments n'appartenant pas aux deux premières catégories. Ces différents aspects seront donc étudiés au cours de la présentation.