Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Sacha Bourgeois-Gironde"Neuroéconomie des émotions rationnelles: le cas du regret"

Abstract :


Dans les années 1980 une explication d'une profonde anomalie comportementale en théorie de la décision, le paradoxe d'Allais, a été expliquée en termes de "regrets anticipés".
Les sujets violent un certain axiome de la théorie de la décision rationnelle, l'axiome d'indépendance, parce qu'ils prévoient qu'en faisant des choix, qui de fait se conformeraient à cet axiome, ils seraient amenés à éprouver des regrets. Cette explication suppose des capacités remarquables de la part des sujets au moment où ils prennent une telle décision, en particulier: la capacité de simuler des états hédoniques futurs et la capacité d'anticiper un raisonnement contrefactuel portant sur un choix présent. Au moment de la prise de connaissance du résultat de tels choix, comment s'articulent le raisonnement contrefactuel sur le passé et l'émotion de regret alors éventuellement ressentie? Coricelli, Sirigu et al. (2005) ont mis en place un élégant protocole afin de rendre compte des bases cérébrales du regret lors de l'évaluation contrefactuelle des choix. Je discute rapidement leurs résultats qui visent, en relation avec les données déjà acquises par Damasio, à mettre évidence la manière dont le cortex orbito-frontal joue un rôle à l'interface de processus cognitifs et de mécanismes émotionnels. Ce protocole ne permet toutefois pas une évaluation directe de l'explication du paradoxe d'Allais en termes de regret anticipé. Dans le contexte des études neuroscientifiques s'intéressant à la théorie de la décision, nos capacités prospectives restent amplement à explorer. Il en va de même pour un champ connexe d'investigation autour de ce que nous nommons "le sentiment d'erreur", autrement dit l'impression d'avoir fait un mauvais choix ou d'avoir donné une mauvaise réponse à un problème sans qu'il soit encore possible d'expliciter pourquoi. Nous présenterons une stratégie d'investigation en imagerie fonctionnelle de ces états de conscience particuliers durant lesquels il nous est encore difficile de dire pourquoi nous nous sommes trompés, bien que nous le pressentions souvent avec justesse.

Selected publications

« Feelings of errors in cognitive illusion tasks », avec A. Gangemi, Metacognition and Learning, 2008.
« Cross-Talks between Neuroscience and Economics », Revue d’Economie Politique, Mars 2008.
« Le tournant cognitif en économie de la décision et des comportements », avec R. Giraud, in Le tournant cognitif en économie, B. Walliser (éd.), Ophrys, Paris, 2008.

« Accounting for Framing-Effects », avec R. Giraud, article en révision pour le Journal of Risk and Uncertainty, 2008
« Dual processes of the mind and rationality assumptions », in Reasoning and Cognition, Keio University Press, Okada (éd.), Tokyo, 2006.

Serge Ahmed