Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

François Gonon"Neuroscience et souffrance psychique: pour une réflexion éthique."

Abstract :


La souffrance psychique est inhérente à la condition humaine.
Cependant, depuis l'arrivée des médicaments psychotropes, on assiste à une médicalisation croissante de cette souffrance. Pour expliquer cette évolution de nombreux rapports, en France comme à l'étranger, tentent de peser les responsabilités des différents acteurs: patients, médecins, assurance maladie, industrie pharmaceutique. La part de responsabilité des chercheurs en Neurosciences n'est jamais évoquée. Pourtant, les données des Neurosciences sont utilisées pour la recherche appliquée en Neuropharmacologie. Les neurobiologistes développent un point de vue sur le fonctionnement normal et pathologique de l'esprit humain. Surtout, nous tendons de plus en plus à exagérer l'impact thérapeutique de nos résultats. Cette surenchère, très largement reprise par les médias et l'industrie pharmaceutique, sert souvent à justifier telle ou telle politique concernant la santé mentale, la justice ou l'éducation. En partant de l'exemple de la dopamine, ce séminaire propose des éléments de réflexion éthique concernant les dérives du discours scientifique et la responsabilité des chercheurs en Neurosciences face à la souffrance psychique.

Selected publications

Gonon F, Giroux-Gonon A, Boraud T
Neurosciences et souffrance psychique: pour une réflexion éthique."
Mouvements, Neurosciences Biologiques 2007, Vol 1, p 23-32, 2007

INB