Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Troisième Journée scientifique "Synapse"

Abstract :



"La recherche dans le domaine de la synapse est un "axe" fort de l'Institut des Neurosciences de Bordeaux. Ce domaine de recherche, avec des approches de biologie moléculaire et cellulaire, d'imagerie et d'électrophysiologie, constitue le thème central d'étude d'une douzaine d'équipes de l'INB.
A cet égard, il faut rappeler que cette journée est ouverte à tous.
Elle donne d'autre part la possibilité de faire le point sur les recherches bordelaises et de les replacer dans un cadre plus général par la participation de chercheurs extérieurs à l'Institut.

INB/YD
Y aura-t-il un thème particulier cette année ou bien est ce une discussion ouverte ?

Maurice Garret et Christophe Mulle
Pour la troisième année consécutive, nous organisons cette journée « Synapse » de l’Institutdes Neurosciences de Bordeaux. Cette journée se veut avant tout un moment de rencontre et de discussions conviviales avec les chercheurs de Bordeaux interessés de près ou de loin par le fonctionnement et la plasticité synaptique, qu’elle soit fonctionnelle ou structurale, normale ou pathologique. Logiquement, cette journée interesse tous ceux qui travaillent sur les récepteurs et transporteurs des neurotransmetteurs.
Donc comme pour les deux premières éditions, il n’y a pas de thème particulier. Chaque équipe a la possibilité de présenter les nouvelles avancées ou un nouveau thème.

INB
Qui sont les conférenciers ?
Cette journée est très ouverte sur les thèmes mais aussi sur les modes de présentation. Cest l’occasion d’entendre nos collègues chefs d’équipes ou chercheurs en charge d’un projet de faire le point sur les travaux de l’équipe.../ /...Plusieurs thésards, qui ont déjà des résultats importants, feront aussi une présentation. Toutes les équipes ne sont pas représentées forcément chaque année, c’est au choix de chacun et cette journée « Synapse » est destinée à se reproduire tous les ans.

INB
Verra t’on des chercheurs invités extérieurs à l‘INB comme l’année dernière ?

M.Garret.-C.Mulle
Effectivement, nous avons invité 3 conférenciers extérieurs trois domaines que nous avons souhaité variés. Rosa Cossart nous présentera ses travaux d’imagerie de l’activité d’un petit réseau de neurones par de nouvelles techniques de microscopie biphotonique. Etienne Audinat une analyse électrophysiolgique des interactions glies/synapses, un sujet très en pointe qui interesse de près plusieurs des équipes de l’INB. Enfin, nous avons faire souhaité proposer une ouverture vers la physiopathologie, avec Serge Schiffman qui nous parlera de récepteurs de l’adénosine dans des modèles de maladie de Huntington.
Inviter des conférenciers extérieurs, c’est à la fois replacer les projets de l’Institut dans le contexte national et international et c’est aussi contribuer à faire connaître les nombreuses activités de l’Institut dans le domaine de la « Synapse ».

INB
En quoi cette journée synapse se distingue t’elle du symposium sur « le rôle de la synapse » de Gif sur Yvette de dec 2004 ?

M.Garret-C. Mulle
C’est une journée thématique locale, qui n’a pas vocation à être un symposium national, même si l’accès aux conférences est tout à fait ouvert. Il y a cependant des projets d’organiser des évènements internationaux dans ce domaine à Bordeaux, avec en particulier le projet d’une école d’été « Synapse » sous l’égide de la FENS. On lui a déjà trouvé un sigle, ES3 pour « European Synapse Summer School », il faut maintenant que ça se concrétise.

INB
Les interactions avec neurologues et psychiatres se développent, à quand la présence d’un psychiatre à la journée synapse ?

L’axe « Synapse » de l’Institut n’est surtout pas un « club » fermé, et nous souhaitons vraiment attirer nos collègues bordelais qui travaillent dans d’autres domaines, pour tout ou partie de la journée. Effectivement, tout ce que l’on peut faire pour établir un pont avec la recherche biomédicale est souhaitable. Par exemple, c’est tout à fait envisageable en ce qui concerne la pharmocologie, puisque de nombreux traitements de maladies neurologiques.../ /...ou psychiatriques ciblent des récepteurs et des transporteurs impliqués dans le fonctionnement synaptique. Toutes les suggestions dans ce domaine sont bienvenues.

INB
Que ne sait-t-on pas encore sur la synapse?

M.Garret-C.Mulle
Il en est de la synapse comme de nombreux domaines de la recherche. Les connaissances progressent rapidement. Ce qui est passionnant en ce moment, c’est que les approches technologiques se multiplient et se complétent. On peut être beaucoup plus précis et interventioniste pour comprendre le fonctionnnement synaptique. Et relier ce fontionnement normal ou pathologique à l’activité de réseaux de neurones ou à certaines situations comportementales! C’est d’ailleurs tout l’intérêt de cette journée : faire le point, confronter les points de vue et les approches, et susciter de nouvelles idées.

Propos recueillis par yves Deris le 10 Mars 2005


PROGRAMME

 

9.00-10.00
Imagerie calcium biphotonique: "voir" des milliers de neurones en action.
Rosa Cossart
(INMED, Marseille)

10.00-10.30
Plasticité structurale activité dépendante, des synapses chez l’adulte.
Denise Theodosis
(U378)

10.30-11.00
La protéine précurseur du peptide amyloïde (APP) dans les synapses de l'hippocampe: localisation et recherche de partenaires protéiques.
Xavier Meckler
(UMR CNRS 5091)

11.00-11.30
Pause café


11.30-12.00
Fonction des interneurones GABA rapides du striatum - quand deux synapses en série vont plus vite qu'une seule.
Nicolas Mallet
(UMR CNRS 5541)

12.00-13.00
Rôles des récepteurs A2A de l'adénosine dans le système des noyaux de la base et ses pathologies.
Serge Schiffmann (Université libre de Bruxelles)

13.00-14.30
Repas


14.30-15.00
Visualisation en temps réel de l'endocytose de récepteurs membranaires.
David Perrais
(UMR CNRS 5091)

15.00-15.30
Caractérisation de la sous-unité epsilon des RGABAA.
Maurice Garret
(UMR CNRS 5543)

15.30-16.00
Network activity regulates AMPA receptor mobility.
Martin Heine
( UMR CNRS 5091)

16.00-16.30
Régulation des récepteurs NMDA par les astrocytes.
Aude Panatier
(U378)

16.30-17.00
Pause


17.00-18.00
Synchronisation de l'activité neuronale par la glie.
Etienne Audinat
(INSERM Paris V)

18.00
Discussion générale suivie d'un pot