Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Remy Sadoul"Alix et Alg-2 voulaient-ils vraiment tuer le neurone ou seulement lui prendre ses endosomes?"

Abstract :


Alix (Alg-2 interacting protein X) est une protéine adaptatrice qui a été caractérisée dans le laboratoire grâce à sa propension à fixer la calciprotéine Alg-2 (apoptosis linked gene-2)qui intervient dans la mort induite par le stress du reticulum endoplasmique.


Dans le système nerveux central du rat adulte l'augmentation d'expression d'Alix dans les neurones corrèle avec leur dégénérescence. Nous avons observé ce phénomène chez le rat dans l'hippocampe au cours de l'excitoxicité induite par le kaïnate (Hemming et al., Neuroscience 2004 ) et dans le striatum, dans un modèle de maladie de Huntington (intoxication au 3NP,
collaboration avec D. Blum, Bruxelles; Blum et al. Neurosciences Letters 2004 ).

Cette augmentation pourrait causer la mort neuronale puisque nous avons démontré que la surexpression de la forme sauvage d'Alix
entraîne la mort de neurones dans des cultures primaires et, in ovo, dans l'embryon de poulet. A l' inverse la surexpression de formes mutées bloque la mort neuronale caspase indépendante dans ces deux systèmes.

Ces effets modulateurs d'Alix sur la mort neuronale sont intimement dépendant de sa capacité à 'interagir avec Alg-2 (Trioulier et al. J.Biol. Chem. 2004, Mahul et al. en préparation).A la recherche de la fonction d'Alix, nous avions observé que la protéine interagit avec les endophilines qui sont capables de déformer les membranes et avec un complexe de protéines nommé ESCRT (C.
Chatellard et al. J. Biol. Chem. 2002). Ce complexe est responsable du bourgeonnement de vésicules dans la lumière d'endosomes tardifs nommés corps multivésiculés (CMV) en référence à leur apparence.
Nous avons montré, en collaboration avec J. Gruenberg (Genève) qu'Alix régule elle même la formation de ces microvésicules (Matsuo et al. Science, 2004).

Nous cherchons aujourd'hui à comprendre si le rôle d'Alix au niveau des endosomes tardifs sous tend sa fonction dans la mort neuronale.

Agnés Hémar