Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Guy Massicotte"La machinerie biochimique de la mémoire: la diversité des hypothèses impliquant le neurotransmetteur glutamate".

Abstract :


Dans le cerveau des mammifères, l’acide aminé excitateur glutamate constitue l’un des plus importants systèmes de neurotransmission.
En fait, sur le plan cognitif, on suspecte que des modifications à l’échelle des synapses à glutamate puissent éventuellement contribuer à la mise en œuvre des mécanismes fonctionnels impliqués dans la formation des souvenirs. Une revue des principales hypothèses impliquant le neurotransmetteur glutamate et ses récepteurs dans le phénomène de la potentialisation neuronale (ou PLT), un modèle électrophysiologique de consolidation mnésique, nous sera présentée par le Dr. Massicotte. Une emphase sera portée sur les scénarios moléculaires impliquant les récepteurs glutamatergiques de type AMPA et sur le rôle joué par certains systèmes enzymatiques dans l’ébauche des mécanismes biochimiques de la mémoire. Le chercheur nous fera également part de ses travaux sur le dysfonctionnement du système glutamatergique de l’hippocampe lors du vieillissement prématuré survenant notamment, dans des modèles animaux présentant certaines manifestations de la maladie d’Alzheimer. Sa présentation donnera, par ailleurs, un aperçu des mécanismes intracellulaires de la dégénérescence neuronale découlant de l’activation excessive des récepteurs au glutamate. À cet égard, le chercheur profitera de l’occasion pour démontrer qu’il s’avère possible de développer, par l’analyse de la PLT hippocampale, de nouvelles stratégies thérapeutiques des maladies neurodégénératives.

B. Bontempi