Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Thèse Karen Carney

« Proteomic chracterization of perisynaptic astrocytes in synaptic plasticity »

Le 18 décembre 2014


Karen Carney
a soutenu sa thèse jeudi 18 décembre 2014 à Amsterdam. Cette thèse intitulée « Proteomic chracterization of perisynaptic astrocytes in synaptic plasticity » et a été réalisée en co-tutelle dans l’équipe de Stéphane Oliet (Neurocentre Magendie, Bordeaux) et celle de Mark Verheijen et Guss Smit (Center for Neurogenomics and Cognitive Research, Amsterdam) dans le cadre d’un programme de partenariat entre l’Université de Bordeaux et l’Université Vrije aux Pays-Bas. La soutenance s’est déroulée selon les modalités néerlandaises. 


Summary:
Astrocytes are able to respond to a variety of transmitters, including glutamate, GABA, and ATP, indicating they are involved in a vast array of synaptic processes. Furthermore, alterations in tripartite synaptic function have been linked with neurological disorders such as epilepsy, depression, dementia, amyotrophic lateral sclerosis, and schizophrenia, and thus the continued study of astrocytic contributions to synaptic function are of clinical and societal relevance. However, progress in this important field has been hindered by a lack of existing tools that can reliably evaluate the function and content of PAPs due to their extremely small (<1 µm diameter) nature. Therefore, there is a need for additional techniques that can give insight into PAP function and be used for evaluation of PAPs in experimental paradigms. In this thesis I have evaluated the potential utility of several preparations for the assessment of astrocyte proteins involved in the regulation of synaptic plasticity, and employed the most suitable of these preparations to measure regulation in astrocyte protein levels in models of synaptic plasticity.

cliquez sur l'image pour l'agrandir... 


 Résumé : Les astrocytes sont capables de répondre à une grande variété de transmetteurs comme le glutamate, l’acetylcholine, le GABA et l’ATP, ce qui témoigne de leur implication dans une multitude de processus synaptiques. De plus, des altérations fonctionnelles de la synapse tripartite ont été associées avec des pathologies telles que l’épilepsie, la dépression, la démence la sclérose latérale amyotrophique et la schizophrénie. A ce titre, l’étude de la contribution astrocytaire aux fonctions synaptiques revêt un intérêt clinique et sociétal assez conséquent. Cependant, les progrès dans ce domaine ont été fortement limités par l’absence d’outils permettant d’évaluer de manière fiable la fonction et le contenu des PAPs à cause de leur très petite taille (diamètre <1 μm). En conséquence, afin d’obtenir des informations sur le rôle fonctionnel de ces PAPs, il est aujourd’hui impératif de développer de nouvelles approches technologiques. Dans cette thèse, j’ai évalué le potentiel de plusieurs préparations permettant l’analyse des protéines astrocytaires impliquées dans la plasticité synaptique et j’ai utilisé celle qui se prêtait le mieux à la quantification des niveaux de protéines astrocytaires qui se trouvent être régulées dans différent modèles de plasticité synaptique.

Publications :
Carney KE, Milanese M, van Nierop P, Li KW, Oliet SH, Smit AB, Bonanno G, Verheijen MH. Proteomic analysis of gliosomes from mouse brain: identification and investigation of glial membrane proteins. J Proteome Res. 2014 Dec 5;13(12):5918-27.

Novel cell separation method for molecular analysis of neuron-astrocyte co-cultures. Goudriaan A, Camargo N, Carney KE, Oliet SH, Smit AB, Verheijen MH. Front Cell Neurosci. 2014 Jan 30;8:12.


 

Jury

Laurent Groc
(IINS - Président),
Giambattista Bonanno
(Université de Gênes - rapporteur),
Vincent Prévot
(Inserm, Lille - Rapporteur),
Agnès Nadjar
(NutriNeuro – Examinateur),
Sabine Spijker
(Vrije University, Examinateur),
Stéphane Oliet
(Neurocentre Magendie, Directeur de Thèse),
Mark Verheijen
(Vrije University – Directeur de thèse),
Guus Smit
(Vrije University – Directeur de thèse)

Co-directeurs de thèse




Mark Verheijen
(left)
VU University Amsterdam.
Team leader Research Group: Neuron-Glia interactions
Assistant Professor


Stéphane Oliet

Directeur de recherche - PhD
CNRS
Team leader:
Glia-neuron relations
Neurocentre Magendie
Bordeaux University