Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

HDR Pascal Branchereau

Le 18 juin 2004

"Très tôt au cours du développement, les réseaux neuronaux centraux immatures expriment spontanément des activités électriques rythmiques sous-tendue par une transmission synaptique excitatrice qui implique principalement le GABA et la glycine. Au cours de l'ontogenèse, cette transmission excitatrice GABA/glycine bascule vers une transmission inhibitrice qui va perdurer chez l'adulte et qui va être responsable de l'expression de patterns d'activités matures. Si les mécanismes cellulaires responsables de l'apparition de la transmission GABA /glycine inhibitrice sont maintenant bien connus dans beaucoup de structures du système nerveux central, les facteurs modulateurs inductifs de ce passage excitation/inhibition restent peu connus. Mes travaux actuels, portant sur la moelle épinière embryonnaire de souris, visent à étudier certains facteurs modulateurs comme l'activité électrique ou la mise en place des voies descendantes, dans le contrôle du basculement d'une transmission excitatrice à inhibitrice afin d'analyser les conséquences de ce contrôle sur la ségrégation fonctionnelle réseaux spinaux."

Focus


Pascal Branchereau MCU dans l'unité CNRS UMR 5816 de Pierre Meyrand présente son Habilitation à Diriger les Recherches sur le thème :" Role des systèmes neuromodulateurs peptidergiques et monoaminergiques dans la plasticité ontogénétique et adulte des réseaux neuronaux de vertébrés "

Jury

   
Composition du Jury :

Gérard Tramu   Professeur  Univ. Bordeaux 1 Président, Rapporteur
François Clarac  Directeur de Recherche CNRS, Marseille  Rapporteur
Fatiha Nothias  Directeur de Recherche  CNRS, Paris 6  Rapporteur
Jean Champagnat Directeur de Recherche CNRS, Gif-sur-Yvette Examinateur
Pierre Meyrand  Directeur de Recherche CNRS, Bordeaux Examinateur