Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

HDR David Perrais

"Endocytose : imagerie dans les cellules vivantes, mécanismes moléculaires, rôle dans les dendrites neuronales"

Le 4 avril 2012

Parcours Scientifique
J’ai entamé ma carrière de chercheur par une thèse en neurosciences, dirigée par Nicole Ropert à l’Institut Alfred Fessard (Gif-sur-Yvette) où j’ai étudié la transmission synaptique inhibitrice dans le cortex. J’ai pris le parti, que j’ai gardé dans les diverses questions que j’ai abordées par la suite, d’essayer de contrôler le plus possible le phénomène que je devais étudier.
Ainsi, pour étudier les propriétés des récepteurs pendant la transmission synaptique, j’ai choisi de contrôler l’application du neurotransmetteur en procédant à des applications rapides d’agoniste sur des patchs outside-out, ce qui m’a permis de découvrir des modulations latentes, invisibles lorsqu’on ne regarde que les courants synaptiques (Perrais and Ropert, 1999).
Ensuite, en partant en post-doctorat dans l’équipe de Wolf Almers (Portland, Etats-Unis), j’ai là aussi tenté de contrôler l’environnement extracellulaire pour comprendre comment s’opérait la sélectivité de libération des protéines par les vésicules à cœur dense des cellules chromaffines (Taraska et al., 2003; Perrais et al., 2004).
Fort des techniques d’électrophysiologie et d’imagerie (en particulier la microscopie TIRF) et de ces techniques de contrôle et de changements rapides d’environnement extracellulaire, j’ai mené en parallèle deux projets à mon retour en France, dans le laboratoire de Christophe Mulle à Bordeaux.
Premièrement, j’ai entrepris l’étude des propriétés biophysiques de récepteurs du glutamate de type kaïnate par applications rapides d’agonistes sur patchs (Coussen et al., 2005; Pinheiro et al., 2007; Perrais et al., 2009a,b; Perrais et al., 2010). Cette étape de mon itinéraire se conclut sur le travail de thèse de Julien Veran, qui porte sur la potentialisation par le zinc extracellulaire de récepteurs kaïnate.
Deuxièmement, j’ai contribué, en collaboration avec Christien Merrifield (Gif-sur-Yvette), à la mise au point du protocole ppH, et mis en place les logiciels d’analyse d’image pour l’exploitation des données (Merrifield et al., 2005); (Perrais and Merrifield, 2005); (Taylor et al., 2011). Nous avons pu déterminer la dynamique et l’organisation des protéines impliquées dans la formation des vésicules d’endocytose, à mon sens une avancée majeure dans la compréhension de ce phénomène cellulaire (Taylor et al., 2011).

Le protocole ppH, et ses adaptations, notamment à l’étude du trafic membranaire dans les neurones, forme la base de mon projet de recherche actuel, mené depuis janvier 2011 dans l’équipe de Daniel Choquet, conjointement avec Damien Jullié et Morgane Rosendale, étudiants en thèse.

Je décrirai en détail au cours de ma soutenance nos derniers résultats dans ce domaine.

 

 

Publications
Pinheiro PS, Lanore F, Veran J, Artinian J, Blanchet C, Crepel V, Perrais D, Mulle C (2012) Selective Block of Postsynaptic Kainate Receptors Reveals Their Function at Hippocampal Mossy Fiber Synapses. Cereb Cortex, Feb 17 Epub ahead of print.

Taylor MJ, Perrais D, Merrifield CJ (2011) A high precision survey of the molecular dynamics of mammalian clathrin-mediated endocytosis. PLoS Biol 9:e1000604.

Perrais D, Veran J, Mulle C (2010) Gating and permeation of kainate receptors: differences unveiled. Trends Pharmacol Sci 31:516-522.
Frischknecht R, Heine M, Perrais D, Seidenbecher CI, Choquet D, Gundelfinger ED (2009) Brain extracellular matrix affects AMPA receptor lateral mobility and short-term synaptic plasticity. Nat Neurosci 12:897-904.

Perrais D, Coussen F, Mulle C (2009a) Atypical functional properties of GluK3-containing kainate receptors. J Neurosci 29:15499-15510.
Perrais D, Pinheiro PS, Jane DE, Mulle C (2009b) Antagonism of recombinant and native GluK3-containing kainate receptors. Neuropharmacology 56:131-140.

david.perrais@u-bordeaux2.fr
Dernière mise à jour le 03.07.2013

Focus


Chargé de recherche - PhD, Equipe :Dynamique de l'organisation et des fonctions synaptiques - Daniel Choquet -Institut interdisciplinaire de Neurosciences CNRS UMR 5297 Université Bordeaux Segalen

Jury

Composition du Jury

Bénédicte Dargent, rapportrice, Université de la Méditerranée, Marseille
Alexandre Benmerah, rapporteur, Institut Cochin, Paris
Marc Landry, Université Bordeaux Segalen, Bordeaux
Jochen Lang, Université Bordeaux 1, Pessac
Rémy Sadoul, rapporteur, Université Joseph Fourier, Grenoble