Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

HDR Bruno Aouizerate

Le 6 décembre 2006

Activité scientifique
Mon activité de recherche repose sur la compréhension des bases physiopathologiques des comportements compulsifs, que ceux-ci s’intègrent dans le cadre nosographique de l’addiction ou celui du trouble obsessionnel-compulsif (TOC). L’addiction désigne un mode d’utilisation compulsive d’une substance et la perte de contrôle face à celle-ci, la prise de drogue devenant alors le but principal de l’activité comportementale de l’individu. Le TOC se traduit par la réalisation de comportements répétitifs (par exemple se laver les mains, ordonner, vérifier) que le sujet se sent dans l’obligation d’accomplir en réponse à une pensée obsédante, et destinés à neutraliser ou à diminuer le sentiment de détresse engendré par l’émergence de celle-ci.
A partir de ces considérations cliniques, mon travail a porté entre 1995 et 2003 sur une meilleure connaissance des facteurs neuroendocriniens prédisposant au développement d’un état de vulnérabilité aux drogues d’abus. Réalisé au sein de l’Unité de Psychobiologie des Comportements Adaptatifs du Professeur Michel Le Moal sous la direction du Docteur Pier Vincenzo Piazza (INSERM U259-U588), il a permis de mieux définir, dans une analyse comparative animal/homme, le rôle des récepteurs aux hormones glucocorticoïdes dans la modulation des effets des drogues, favorisant l’acquisition et le maintien d’un comportement toxicophilique chez l’individu vulnérable. Cette activité de recherche a fait l’objet d’un DEA de Neurosciences (1995-1996) (Bourse de la Fondation pour la Recherche Médicale), et d’une Thèse de Sciences (1996-2000) (Poste d’Accueil INSERM, 1996-1998), options Neurosciences et Pharmacologie. Il m’a été également offert l’opportunité d’effectuer un stage post-doctoral au sein du Laboratoire de Biologie des Troubles Addictifs du Professeur Mary Jeanne Kreek de l’Université Rockefeller de New-York, duquel durant lequel je me suis intéressé à essayer de mieux appréhender les perturbations de l’activité de l’axe corticotrope observées chez les patients cocaïnomanes.
Mes recherches se sont orientées ensuite vers le TOC dans le but de mieux définir l’implication des boucles cortico-striato-pallido-thalamo-corticales dans l’émergence des conduites compulsives. Elles sont issues d’une étroite collaboration entre le Laboratoire de Physiologie et Physiopathologie de la Signalisation Cellulaire du Professeur Bernard Bioulac (UMR CNRS 5543) et le Service Universitaire de Psychiatrie d’Adultes du Professeur Jean Tignol. Elles se déroulent au sein de l’équipe du Professeur Pierre Burbaud. Elles comportent deux volets, l’un physiopathologique ayant pour objectif de déterminer chez le primate l’importance d’une hyperactivité des voies thalamo-corticales dans l’expression des comportements répétitifs, l’autre thérapeutique visant à apprécier chez l’homme les effets thérapeutiques de la stimulation cérébrale profonde du striatum ventral dans les formes sévères de TOC. Ce travail est en rapport étroit avec ma propre activité clinique dans le Service Universitaire de Psychiatrie d’Adultes du Professeur J. Tignol, centrée sur la prise en charge de la dépression et des troubles anxieux, et notamment celle du TOC.

 

Publications

Aouizerate B., Ho A., Schluger J., Perret G., Borg L., Le Moal M., Piazza P.V., Kreek M.J.: Glucocorticoid negative feedback in methadone maintained former heroin addicts with ongoing cocaine dependence. Dose-response to dexamethasone suppression. Addict Biol, 2006, 11:84-96.
Aouizerate B., Martin-Guehl C., Cuny E., Guehl D., Amieva H., Benazzouz A., Fabrigoule C., Allard M., Rougier A., Bioulac B., Tignol J., Burbaud P.: Deep brain stimulation for obsessive-compulsive disorder and major depression. Am J Psychiatry, 2005, 162:2192.
Aouizerate B., Guehl D., Cuny E., Rougier A., Bioulac B., Tignol J., Burbaud P.: Pathophysiology of obsessive-compulsive disorder. A necessary link between phenomenology, neuropsychology, imagery and physiology. Prog Neurobiol, 2004, 72:195-221.
Marinelli M., Aouizerate B., Barrot M., Le Moal M., Piazza P.V.: Dopamine-dependent responses to morphine depend on glucocorticoid receptors. Proc Natl Acad Sci USA, 1998, 95:7742-7747.

bruno.aouizerate@u-bordeaux2.fr
Dernière mise à jour le 03.07.2013

Focus


Bruno Aouizerate (Médecin Psychiatre Praticien de Recherche Associé) de l'unité UMR Cnrs 5543 dirigé par Bernard Bioulac présente son HDR sur le thème
" Bases physiopathologiques des comportements compulsifs"

Jury

Composition du Jury

Président M. LE MOAL Professeur des Universités (Bordeaux 2) Membre de l’Institut
Rapporteur J.M. AZORIN Praticien Hospitalier Professeur des Universités (Aix-Marseille 2)
Rapporteur J.P. BOULENGER Praticien Hospitalier Professeur des Universités (Montpellier 1)
Rapporteur G. DI SCALA Directeur de Recherche (CNRS) (Université Bordeaux 1)
Examinateur P. VIDAILHET Praticien Hospitalier Professeur des Universités (Strasbourg 1)
Examinateur B. BIOULAC Praticien Hospitalier Professeur des Universités (Bordeaux 2)
Examinateur P.V. PIAZZA Directeur de Recherche (INSERM) (Université Bordeaux 2)
Examinateur J. TIGNOL Praticien Hospitalier Professeur des Universités (Bordeaux 2)