Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

HDR - Agnès Nadjar

Physiologie et physiopathologie des interactions microglie-neurones

Le 9 septembre 2013

Agnès Nadjar présentera son HDR  le 9 Sept 2013 à 14h  à l'Institut Magendie .

Physiologie et physiopathologie des interactions microglie-neurones



Jury
Erwan Bezard, Directeur de Recherches INSERM, Bordeaux, Rapporteur 
Pierre Gressens, Directeur de Recherches INSERM, Paris, Rapporteur 
Carine Ali, Professeure à Université Caen Basse-Normandie, Caen, Rapporteur 
Giamal Luheshi, Professor at McGill University, Montréal, Québec, Examinateur 
Sophie Laye, Directrice de Recherches INRA, Bordeaux, Examinateur 
Muriel Darnaudery, Professeure à l'Université Bordeaux Segalen, Présidente

 

Parcours scientifique 
Tout au long de ma carrière scientifique je me suis intéressée aux interactions entre les cellules microgliales et les neurones. Après un cursus universitaire en Biologie Cellulaire et Physiologie, j'ai effectué un Diplôme d'Etudes Approfondies en « Neurosciences et Neuropharmacologie » à l'Université Bordeaux 2 dans le laboratoire du Pr Robert Dantzer, sous la direction du Dr Patricia Parnet. C'est alors que j'ai commencé à m'intéresser aux interactions entre cellules microgliales et neurones en focalisant notamment sur le rôle des cytokines comme gliotransmetteur et plus particulièrement sur l'interleukine-1beta. J'ai poursuivi ce travail lors de ma thèse, toujours sous la direction du Dr Patricia Parnet. Grâce à la combinaison d'un grand nombre d'approches expérimentales (comportement, biochimie, biologie moléculaire, neuroanatomie fonctionnelle...), nous avons notamment pu montrer l'importance de la voie de signalisation NFkB dans les modifications de l'activité neuronale induites par l'activation de la microglie (Nadjar et al., 2003; 2005a; 2005b) ainsi que de la MAPKinase ERK1/2 (Nadjar et al., 2005c; 2010). 


Forte de ces connaissances dans le domaine des interactions microglie-neurones en situation de stimulation physiologique, j'ai souhaité appliquer ces concepts dans le domaine de la pathologie. C'est pourquoi j'ai effectué un stage post-doctoral dans le laboratoire du Pr Bernard Bioulac, avec les Drs Erwan Bezard et Thomas Boraud sur la maladie de Parkinson. Au delà de l'apport thématique de ce post-doctorat, j'ai également pu acquérir des compétences en électrophysiologie in vivo sur animal éveillé et renforcer mes connaissances en neuroanatomie fonctionnelle. Au total, ce travail a abouti à 9 publications.
J'ai été recrutée en tant que Maître de Conférences en 2006 dans le laboratoire de Psychoneuroimmunologie Nutrition et Génétique dirigé par le Dr Françoise Moos afin de développer des études sur les interactions microglie-neurones dans le cadre du vieillissement et dans un modèle expérimental de neuroinflammation aiguë (Palin et al., 2009; Labrousse*, Nadjar* et al., 2012; Madore et al., 2013; Sauvant et al., soumis; 5 articles en préparation). En 2009 et 2010, j'ai rejoint le laboratoire du Pr Phil G Haydon, à Boston, en tant que "visiting scholar" afin de parfaire mes connaissances dans les interactions neurone-glie et développer avec lui des approches permettant d'étudier la synapse "quadripartite", à savoir les interactions entre microglie, neurones et astrocytes.

J'ai également pu me former à l'étude du sommeil (EEG/EMG) (Nadjar et al., 2013). A mon retour des Etats-Unis, j'ai réintégré le laboratoire Nutrition et Neurobiologie integrative, dirigé par le Dr Sophie Layé et je développe aujourd'hui un projet de recherche visant à comprendre de façon plus exhaustive les interactions microglie-neurones et notamment en prenant en compte les avancées récentes dans le domaine de la microglie, montrant des interactions physiques fonctionnelles (en plus des interactions chimiques déjà décrites) entre ces deux types cellulaires au cours du développement cérébral.

J'étudie cette communication intercellulaire dans un contexte d'inflammation prénatale, décrit comme induisant des altérations de l'activité neuronale à très long terme chez la descendance. Je décrirai au cours de ma soutenance mon parcours scientifique en m'attardant plus particulièrement sur les études en cours sur les interactions microglie-neurone au cours du développement.

Publications récentes 

  • Nadjar A, Blutstein T, Aubert A, Laye S, Haydon PG. Astrocyte-derived adenosine modulates increased sleep pressure during inflammatory response. Glia. 2013 Feb 4. 2013
  • Labrousse VF, Nadjar A, Joffre C, Costes L, Aubert A, Grégoire S, Bretillon L, Layé S. Short-term long chain omega3 diet protects from neuroinflammatory processes and memory impairment in aged mice. PLoS One. 2012;7(5). 2012
  • Dejean C, Nadjar A, Le Moine C, Bioulac B, Gross CE, Boraud T. Evolution of the dynamic properties of the cortex-basal ganglia network after dopaminergic depletion in rats. Neurobiol Dis. 2012 Feb 12. 2012 
  • Nadjar A, Sauvant J, Combe C, Parnet P, Konsman JP. Brain cyclooxygenase-2 mediates interleukin-1-induced cellular activation in preoptic and arcuate hypothalamus, but not sickness symptoms. Neurobiol Dis. 2010 May 11. 2010

 

Agnès Nadjar


Maître de Conférences/Assistant Professor
and co-founder of Scilight: www.scilight.eu

Nutrition and Integrative Neurobiology (NutriNeurO)
INRA-Université Bordeaux 2
http://www4.bordeaux-aquitaine.inra.fr/nutrineuro