Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Thèse Magalie Lenoir

«Caractérisation d’un modèle animal d’addiction : de la compulsion au choix»

Le 4 juin 2008

Résumé

Les addictions aux drogues sont définies comme des consommations compulsives de toxiques, c’est-à-dire excessives et difficiles à contrôler, et ce malgré les conséquences néfastes associées. Un des grands enjeux de la recherche dans le domaine des addictions est de comprendre et d’expliquer comment les individus passent d’un mode de consommation contrôlé à un mode de consommation compulsif de toxique. Récemment, un modèle de la transition entre l’usage et l’addiction à la cocaïne a été développé et validé partiellement chez le rat. Le but de mon travail de thèse a été de poursuivre la validation de ce modèle. Plus précisément, mon travail a eu pour objectifs : 1) d’achever la validation du modèle avec la cocaïne, 2) de généraliser la validation du modèle à une autre substance addictive, l’héroïne, et enfin 3) d’étudier l’existence de mécanismes communs aux consommations compulsives de cocaïne et d’héroïne. Nos principaux résultats démontrent que quelle que soit la drogue, la majorité des sujets développe la plupart des signes comportementaux de l’addiction après un accès prolongé à la drogue. Cependant, contre toute attente, les animaux exposés longuement à la drogue ne présentent pas un désintérêt progressif vis-à-vis des récompenses alternatives. En fait, face à un choix, la majorité préfère la sensation naturelle d’un édulcorant (saccharine, sucrose) aux sensations artificielles de la drogue. Cette découverte inattendue pourrait conduire : i) à une reformulation des théories neurobiologiques actuelles de l’addiction, ii) à une remise en cause du postulat de la continuité animal-homme dans l’addiction et/ou, iii) à une nouvelle hiérarchisation des stimuli addictifs.

Mots clés Addiction, Compulsion, Modèle animal, Choix, Sucre, Cocaïne, Héroïne


Abstract

Drug addiction is defined as compulsive drug use that is, excessive and difficult to control despite negative consequences. A critical problem in current addiction research is to understand the transition between controlled and compulsive drug use. A rat model of the transition to cocaine addiction was recently developed and partially validated. The goal of my thesis was to continue the validation of this model. My specific aims were: 1) to finish the validation of the model with cocaine, 2) to generalize the validation of the model to heroin, and finally 3) to study the potential existence of common mechanisms underlying cocaine and heroin compulsive consumption. Our main results demonstrated that regardless of the tested drug (cocaine or heroin), most individuals with prolonged drug exposure developed most of the behavioral signs of addiction. Surprisingly, however, rats did not show a progressive neglect of alternative rewards after a prolonged access to the drug. In fact, when they had the choice, rats preferred an intense sensation of sweetness (saccharin or sucrose) to an artificial drug stimulation. The unexpected discovery that intense sweetness surpasses drug reward may lead to: i) a reformulation of current neurobiological theories of addiction ii) a reappraisal of the postulate of a continuity between animals and humans in addiction vulnerability and/or iii) a re-ordering in the hierarchy of potentially addictive stimuli.

Keywords Addiction, Compulsion, Animal model, Choice, Sugar, Cocaine, Heroin


Cnrs 5227
Equipe de Martine Cador Neuropsychopharmacologie de l’addiction       

Discipline Neurosciences

Adresse du laboratoire
Laboratoire CNRS UMR 5227 Mouvement Adaptation Cognition / Equipe «Neuropsychopharmacologie de l’addiction »
Université Victor Ségalen Bordeaux 2
Zone Nord, Bât 4A, 3ème étage
146, rue Léo Saignat
33077 Bordeaux cedex   



Focus



Magalie Lenoir a préparé sa thèse sous la direction de Serge Ahmed, dans l’équipe de Martine Cador: Neuropsychopharmacologie de l’addiction , Unité Mixte CNRS 5227 « Mouvement-Adaptation-Cognition » de Jean-René Cazalets «Caractérisation d’un modèle animal d’addiction : de la compulsion au choix»

Jury

Mr George Di Scala, DR, CNRS, Bordeaux, Président
Mme France Bellisle, DR, INRA, Paris, Rapporteur
Mme Valérie Daugé, DR, CNRS, Paris, Rapporteur
Mr Serge Ahmed, Chargé de Recherche, CNRS, Bordeaux, Directeur de thèse

Publications récentes

Lenoir M, Ahmed SH (2007) Supply of a nondrug substitute reduces escalated heroin consumption. Neuropsychopharmacology [Epub ahead of print].

Lenoir M, Ahmed SH (2008) P.2.23 Neuropsychopharmacological specificity in drug addiction: no cross-escalation between cocaine and heroin use. European Neuropsychopharmacology 18 Suppl 1: 55-56. Papers of the 2008 ECNP Workshop on Neuropsychopharmacology for Young Scientists in Europe.

Lenoir M, Ahmed SH (soumis). Neuropsychopharmacological specificity in drug addiction: lack of cross-escalation between heroin and cocaine self-administration.

Cantin L, Lenoir M, Serre F, Ahmed SH (en préparation). The value of heroin increases with extended use but not above the value of a non-essential alternative reward.

Lenoir M, Ahmed SH (2007) Heroin-induced reinstatement is specific to compulsive heroin use and dissociable from heroin reward and sensitization. Neuropsychopharmacology 32(3):616-24.

Lenoir M, Serre F, Cantin L, Ahmed SH (2007) Intense Sweetness Surpasses Cocaine Reward. PLoS ONE 2(8): e698. doi:10.1371/journal.pone.0000698.

Lenoir M, Ahmed SH (2007) Supply of a nondrug substitute reduces escalated heroin consumption. Neuropsychopharmacology [Epub ahead of print].