Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Thèse Lenka Mikasova

"Le comportement dynamique du CB1R de surface sur les neurones corticaux in vitro"

Le 25 juin 2008

Résumé

Le comportement dynamique du CB1R de surface sur les neurones corticaux in vitro
Les récepteurs cannabinoïde type 1 (CB1R) médient la plasticité synaptique rétrograde dans les synapses excitatrices et inhibitrices et participent à de multiples fonctions physiologiques. Les mouvements de surface des récepteurs présynaptiques, tels que les CB1R, restent inconnus. Nous avons analysé la mobilité latérale des CB1R natifs sur les neurones corticaux, par imagerie du suivi de quantum dot unique. Nous avons trouvé que les CB1R sont mobiles et diffusent rapidement dans les présynapses. La désensibilisation, induite par un agoniste, diminue le nombre des CB1R de surface et réduit considérablement la dynamique membranaire des CB1R restant sur la surface présynaptique. La désensibilisation éliminerait les CB1R des synapses et augmenterait le nombre des récepteurs immobiles dans le compartiment extrasynaptique. Nos résultats suggèrent que la réduction de la mobilité pourrait être un des principaux mécanismes de la désensibilisation des CB1Rs, le plus abondant récepteur couplé aux protéines G dans le cerveau.

Abstract

Dynamic behavior of surface CB1R in cortical neurons in vitro
Presynaptic cannabinoid type 1 receptors (CB1R) are major mediators of retrograde synaptic plasticity at both excitatory and inhibitory synapses and participate to a plethora of physiological functions. Whether presynaptic receptors, such as CB1R, display functionally relevant movements at the surface of neuronal membrane is not known. We analyzed the lateral mobility of native CB1R in cortical neurons, using single quantum dot imaging. We found that CB1R are highly mobile and rapidly diffuse in and out of presynapses. Agonist-induced desensitization reduced the number of surface CB1R and drastically decreased the membrane dynamic of the CB1R that remained at the presynaptic surface. Desensitization specifically excluded CB1R from synapses and increased the number of immobile receptors in the extrasynaptic compartment. The results suggest that decrease of mobility may be one of the core mechanisms underlying the desensitization of CB1R, the most abundant G-protein coupled receptor in the brain.

Mots clés
récepteur cannabinoïde type 1, diffusion latérale, désensibilisation

Discipline
Doctorat de Sciences Biologiques et Médicales

Option
Neurosciences et Neuropharmacologie

Adresse du laboratoire
Laboratoire :
Physiopathologie de la plasticité neuronale
INSERM 862
Institut François Magendie
146 Rue Léo Saignat
33076 Bordeaux Cedex

Focus

Lenka Mikasova
Neurocentre Magendie Inserm U 862 Bordeaux
Equipe d'Olivier Manzoni et de Jaroslav Blahoš à Prague  



Lenka Mikasova a préparé sa thèse sous la direction conjointe d'Olivier Manzoni et de Jaroslav Blahoš dans l'équipe "Physiopathologie de la transmission et de la plasticité synaptique" d'Olivier Manzoni.

Jury

Daniel Voisin PU Bordeaux 2 Président
Hervé Daniel PU Paris Sud Rapporteur
Laurent Prézeau Chargé de recherche CNRS Rapporteur
Laurent Groc Chargé de recherche CNRS Examinateur
Olivier Manzoni DR INSERM Directeur de thèse
Jaroslav Blahoš DR Prague Directeur de thèse