Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Thèse Vincent LAURENT

"Rôle de l'amygdale basolatérale lors du développement et du redéveloppement d'une peur conditionnée et de l'extinction de cette peur."

Le 14 décembre 2007

Résumé

Les expériences présentées dans cette thèse démontrent que l'amygdale basolatérale (BLA) est nécessaire au développement d'une peur associée à un nouveau contexte, un contexte légèrement familier et un contexte hautement familier. Le redéveloppement d'une telle peur associée à un contexte aversif ou qui fut aversif nécessite également le fonctionnement de la BLA. En revanche, cette structure n'apparaît pas toujours nécessaire pour inhiber une peur conditionnée. Alors qu'acquérir l'extinction d'une peur conditionnée requière la BLA, sa réacquisition peut se dérouler en son absence et en réalité, elle est même facilitée par cette absence. Ces résultats suggèrent que la BLA est indispensable pour acquérir une mémoire d'extinction mais que d'autres structures neuronales sont capables par la
suite de stocker et d'exprimer cette mémoire. Une telle suggestion est compatible avec un model neuronal actuel qui décrit des interactions entre plusieurs structures, telles que l'amygdale ou le cortex préfrontal, lors de l'expression d'une mémoire d'extinction.


Labo Umr Cnrs 5228

Focus



Vincent LAURENT a préparé sa thèse sous la direction d'Alain Marchand

Jury

M. RENE GARCIA, PROFESSEUR, REPRESENTANT AUSTRALlE
M. ROBERT JAFFARD, PROFESSEUR, REPRESENTANT FRANCE
M. ALAIN MARCHAND, DOCTEUR D' ETAT, REPRESE NTANT FRANCE
M. FRED WESTBROOK, PROFESSEUR, REPRESENTANT AUSTRALlE