Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Thèse Melissa Bonnet

"Etude des déficits cognitifs et des phénomènes de compensation dans la Sclérose en Plaques."

Le 23 mai 2007

Résumé

La Sclérose en Plaques (SEP) est une maladie chronique du Système Nerveux Central (SNC) associant des lésions inflammatoires démyélinisantes à une dégénérescence axonale. Cette pathologie se manifeste principalement par des troubles moteurs et/ou sensitifs auxquels peuvent venir s’ajouter des atteintes cognitives. Dans l’étude AQUISEP, il a pu être montré la présence d’atteintes cognitives chez les patients présentant la forme rémittente de la SEP (SEP-R) dès le stade du diagnostic. Ces déficits, à dominante attentionnelle, persistent après trois ans d’évolution de la maladie et sont dépendants des atteintes diffuses du parenchyme cérébral à l’inclusion. Dans l’étude AQUISEP, un effet protecteur du niveau éducatif a également pu être mis en évidence sur les performances cognitives des patients SEP-R au stade précoce de la maladie, à l’instar de ce qui est observé dans la maladie d’Alzheimer. Cet effet est cependant limité par l’augmentation de la complexité de la tâche cognitive ainsi que par l’augmentation du degré d’atteinte tissulaire. L’utilisation de la technique d’Imagerie par Résonance Magnétique fonctionnelle (IRMf), durant une tâche requérant des ressources attentionnelles variables, a pu mettre en évidence l’existence d’un recrutement cérébral supplémentaire chez les patients SEP-R par rapport aux sujets contrôles sains, corroborant l’hypothèse de phénomènes de compensation cognitive dans la SEP. Une sollicitation plus importante des ressources attentionnelles semble cependant être capable de mettre en échec les possibilités de recrutement d’aires cérébrales bénéfiques chez les patients SEP-R, entraînant une baisse significative de leurs performances cognitives.

Abstract

Multiple sclerosis (MS) is a chronic disease of the Central Nervous System (CNS) associating inflammatory demyelinating lesions with axonal degeneration. This disease appears mainly by motors and/or sensitive dysfunctions and frequently by cognitive deficits. In the AQUISEP study, it could be shown the presence of cognitive deficits among relapsing-remitting (RR) MS patients, at the time of the diagnosis. These cognitive deficits, mainly concerning the attentional functions, persist after three years and are dependent on the diffuse tissue destruction at baseline. In the AQUISEP study, a protective effect of the educational level was also highlighted on the cognitive performances of the RRMS patients at the early stage of the disease, as what is observed in Alzheimer’s disease. However, this effect seems to be limited with regard to the increase in cognitive tests complexity and also with regard to the increase in tissue destruction. The use of the functional Magnetic Resonance Imaging (fMRI) technique during a task requiring variable attentionnal resources highlights the existence of an additional cerebral recruitment among RRMS patients compared to healthy subjects, corroborating the assumption of cognitive compensatory phenomena in MS. However, a greater demand in attentionnal resources seems to put in failure the possibilities of recruitment of beneficial cerebral regions among RRMS patients, leading to a cognitive dysfunction

Focus



Melissa Bonnet a préparé sa thèse sous la direction de Bruno Brochet de la
Fédération des Neurosciences Cliniques du CHU Pellegrin

Jury

Pr. Bernard BIOULAC (PU-PH) Président
Pr. Jean PELLETIER (PU-PH) (Marseille) Rapporteur
Pr. Gilles DEFER (PU-PH) Rapporteur (Caen)
Pr. Pierre-Alain JOSEPH (PU-PH) Examinateur
Dr. Catherine THINUS-BLANC (DR CNRS / (Marseille) Examinateur
Pr. Bruno BROCHET (PU-PH) Directeur de thèse

Publications récentes

Bonnet MC, Deloire MS, Salort E, Dousset V, Petry KG, Brochet B; AQUISEP study group. Evidence of cognitive compensation associated with educational level in early relapsing-remitting multiple sclerosis. J Neurol Sci. 2006; 251:23-28.

Deloire MSA, Bonnet MC, Salort E, Arimone Y, Boudineau M, Petry KG and Brochet B. How to detect cognitive dysfunction at early stages of multiple sclerosis? Multiple Sclerosis 2006; 12:1-8.

Deloire MS, Salort E, Bonnet M, Arimone Y, Boudineau M, Amieva H, et al. Cognitive impairment as marker of diffuse brain abnormalities in early relapsing remitting multiple sclerosis. J Neurol Neurosurg Psychiatry 2005;76:519-526.