Aller au contenuAller au menuAller à la recherche

Thèse Guillaume Martel

Mémoire déclarative et mémoire procédurale : Quand et comment est sélectionné le système de mémoire adapté ?

Le 27 octobre 2006

La plupart des théories actuelles considère que les phénomènes de consolidation permettant le maintien à long terme des informations ont pour support des cascades moléculaires ayant un rôle spécifique dans les phénomènes mnésiques. Ainsi, il a été montré que la voie AMPc/PKA/CREB est nécessaire dans l’hippocampe au maintien d’informations relationnelles. Cependant, alors que la lésion de l’hippocampe ne nuit pas à la consolidation d’informations procédurales, cette structure est active lors de la consolidation de ce type d’informations et notamment, on observe une augmentation de l’activité de la voie AMPc/PKA/CREB. Ce travail de thèse a donc consisté à préciser le rôle de l’activation de cette voie de signalisation dans différentes structures mnésiques lorsque celles-ci ne sont pas nécessaires à la consolidation d’un type de mémoire donné. La première partie de ce travail fut consacrée à l’étude de la temporalité d’implication de la voie AMPc/PKA/CREB dans l’hippocampe et les différentes sous-parties fonctionnelles du striatum, pour ainsi déterminer à quels moments des modifications de cette voie de signalisation affectaient la consolidation à long terme d’informations. Ainsi, nous avons montré que lors de la consolidation d’informations, qu’elles soient de nature procédurale ou de nature relationnelle, l’hippocampe développe une activité biphasique, immédiatement et de manière tardive. Toutefois, seule la phase tardive est critique puisqu’en effet, des modifications pharmacologiques sur les processus tardifs de consolidation hippocampique modifient le type de stratégie ultérieurement utilisée par les animaux pour résoudre l’épreuve. Le striatum quant à lui, présente globalement une activité monophasique, précoce et transitoire dont les modifications précoces ou tardives n’ont pas le même effet en fonction de la partie du striatum considérée. Dans une seconde partie, nous avons montré l’implication différentielle de deux isoformes d’adénylyl-cyclase dans l’hippocampe lors de la consolidation d’informations procédurales et relationnelles, caractérisant ainsi l’augmentation de l’activité de la voie AMPc/PKA/CREB lors de la consolidation de ces deux types d’informations. L’ensemble de ce travail de thèse suggère fortement que les phénomènes de consolidation qui ont lieu après une prise d’informations permettent a posteriori la sélection du système de mémoire adapté. Ainsi, lors des processus de consolidation un mode de fonctionnement particulier de l’hippocampe orienterait spécifiquement la stratégie comportementale vers une modalité relationnelle ou procédurale. De plus, nous avons montré dans une dernière partie que dans le cas d’apprentissages où les processus de consolidation sont engagés avant la fin de l’entraînement, l’activité des animaux conséquente à la réalisation de l’épreuve peut modifier en direct ces processus de consolidation permettant ainsi d’adapter au mieux la stratégie comportementale. En effet, l’entraînement modifierait le mode de fonctionnement de l’hippocampe par un jeu de régulations différentielles de deux isoformes d’adénylyl-cyclase (AC1 et AC2), ou par un désengagement fonctionnel de l’hippocampe. Il est donc indispensable de considérer les phénomènes de consolidation comme des mécanismes flexibles qui interviennent dans la configuration du réseau cérébral mnésique permettant un traitement optimal des informations et de manière plus générale, l’adaptation la plus appropriée à l’environnement dans lequel le sujet évolue.

Focus

Guillaume Martel a préparé sa thèse sous la co-direction de Jean Louis Guillou et de Robert Jaffard dans le laboratoire Georges Di Scala Cnrs Umr 5106 

Jury

Président du jury : Georges Di Scala
Rapporteur : Pascale Gisquet-Verrier
Rapporteur : Jean-Michel Lassalle
Examinateur : Robert Jaffard
Examinateur : Jean-Louis Guillou
Examinateur : Valérie Lemaire-Mayo